Résultat

Par un soleil éclatant et une température oscillant entre -5 et -1 degrés, j’ai bouclé le trail blanc New Balance de Serre Chevalier à la 23e place après 30.1km parcourus en 2h31.
Un parcours superbe, 100% neige sur pistes damées et portions dans la poudreuse, verglacées et extrêmement physique. Pas un instant de répit du début à la fin !
Après 70m de course, une montée de la piste de ski alpin nous attendait et au sommet, j’avais déjà le gout de sang dans la bouche !
J’ai longtemps navigué entre la 18e et la 20e place avant de reculer un tout petit peu après la dernière descente que je n’ai pas assez bien négocié. Elle était très abrupte (certaines portions avec une corde pour se retenir et éviter de s’affaler dans la poudreuse) et je n’ai pas reussi à rivaliser avec les spécialistes qui sont toujours impressionnant dans ses portions je trouve (je sais où progresser…)
Parmi les coureurs de tête, de nombreux coureurs de team trail (New Balance, Adidas, salomon) et je suis très satisfait de mon résultat pour ce qui constitue ma première véritable épreuve de trail depuis que je pratique la course à pieds.
le trail blanc New Balance de Serre Chevalier est une très belle épreuve, vraiment exigeante et qui communie les particpants avec la montagne grâce à un parcours en plein cœur d’elle et parfois sur des traces où aucun ne va durant l’hiver j’ai bien l’impression..!
Demain, 1h00 de home trainer au programme pour transpirer un peu. J’ai prévu deux bonnes sortie à vélo de 3h00 et 4h00 cette semaine.
J’ai au programme un trail nocturne de 30km (à la lampe frontale) samedi 9 février ou un trail de 34km sur sentiers et sous bois une semaine plus tôt. Je choisirai ces prochains jours en fonction de ma récupération et de l’intérêt de l’un ou de l’autre.




1 semaine d’entrainement et 1 dernière pour arriver au trail

2 semaines en décharge progressive pour arriver vers l’épreuve avec un micro cycles de charges de 3 jours la 1ere semaine puis 2 grosses journée la dernière. Je privilégie le reste du temps la récupération sous toute ces formes ainsi que les exercices de vivacité.
Le trail blanc est très dur, c’est 30km dans la neige avec des parties sur pistes damées, d’autres avec du très fort dénivelé(25% sur 2km), d’autres en trappeur c’est à dire sans chemin tracé: tu cours dans la poudreuse avec la neige jusqu’en bas des genoux …!

Lundi 31 décembre: 1h15 course à pieds. footing
Mardi 1er janvier: 1h15 home trainer avec des séries de pma et de force sous max
Mercredi 2: repos
Jeudi 3: 3h00 vélo
Vendredi 4: 1h30 course à pieds. en forêt avec du dénivelé et dans la boue
Samedi 5: 3h00 vélo allure soutenue
Dimanche 6: repos

Programme de la semaine à venir pour arriver jusque l’épreuve.

Lundi 7: 3h00 vélo + 1h30 course à pieds en forêt et en fartlek
Mardi 8: 3h00 vélo + piscine
Mercredi 9: repos
Jeudi 10: 1h00 home trainer 3 x (10x30s 30s récup)
Vendredi 11: 50′ home trainer 2x (10×1′ 50s récup) + trajet à Serre Chevalier
Samedi 12: repos (marche de 30′ dans la neige)
Dimanche 13: trail blanc New Balance de Serre Chevalier. 30km 2h’45 de course environ
Lundi 14: 1h30 vélo

Partenariat RAR – Roues artisanales

Comme en 2012, je suis engagé avec RAR – Roues artisanales.
RAR fabrique des roues de série totalement assemblées main selon un cahier des charges excessivement rigoureux. Ces modèles brillent sur les critères de performance, de résistance, et de fiabilité. Elles concentrent des technologies avant-gardistes pour un coût maîtrisé et optimisé.
L’an passé, j’ai été très satisfait du comportement, du rendement, de l’entretien et de la fiabilité de ma paire de roues SVELT 32mm. Ce sont d’excellentes roues pour des terrains accidentés tout en sachant se rendre polyvalent.
Je crois qu’elles sont l’égales de ses concurrentes à la marque peut être plus « connus » mais qui eux n’auront sans doute le même pouvoir à s’adapter à la typologie des parcours.
Cette année, outre cette paire, je disposerai pour l’entrainement. de roues TEMPO 27mm et me rendrai disponible pour tester du matériel.
Je porterai le maillot du Team cyclosportif RAR à l’occasion de certaines épreuves..
Plus de renseignements ici: [url=http://www.roues-rar.fr]http://www.roues-rar.fr[/url]

Entrainement

J’ai effectué une semaine chargée comme prévue.
Lundi: 3h00 vélo
Mardi: 1h00 course à pieds en forêt et avec du dénivelé
Mercredi: 3h35 vélo. séance avec du dénivelé et avec plusieurs thématiques
Jeudi: repos
Vendredi: 2h05 home trainer. 4 x(10×45″ les 15 dernières secondes encore pus vite). 3×5′ force
Samedi: 2h20 course à pieds sur chemins avec du dénivelé
Dimanche: 3h15 vélo + piscine

J’ai testé les chaussures de trail Salomon spikecross. Très dynamiques et confortables, elles disposent de pointes intégrées à la semelle sans pour autant freiner la pratique sur route.
De même, j’ai couru avec le cuissard long bv booster qui offre un confort et un maintien des groupes musculaires comme jamais je n’avais eu la chance de connaitre jusque là.
Côté bobologie, je continue à être vigilant avec la gène sur l’extérieur du genou droit en appliquant un patch de voltarène et en glaçant. J’irai aussi faire quelques séances d’ultra-son la semaine prochaine.
Me voilà à moins de deux semaines désormais du trail blanc New Balance de Serre Chevalier et cela marque le début de la décharge progressive et par paliers. Chaque microcycle d’entrainement de 2 séances sera entrecoupé d’une journée de repos.

Cross du Père Noel de Meaux

Je termine 7e ce matin du cross de Meaux long de 8000m.
Je n’étais pas dans un très bon jour, j’étais très diesel. Impossible d’élever le rythme et d’élever mon niveau sur certaines portions physiques.
La faute est sans doute au fait qu’après avoir levé le pied une dizaine de jour à la suite du marathon, je suis actuellement dans une phase d’entrainement plus importante et qui va monter crescendo jusqu’au 30 décembre en vue de la participation au trail blanc de Serre Chevalier du 13 janvier.
En ce sens donc, l’épreuve d’aujourd’hui a constitué un excellent exercice.

2013, les choses se précisent

Dimanche, je prendrai part au cross du Père Noël de Meaux(8000m), quasi 5 ans après avoir pris part à mon dernier cross country. Je suis en bonne condition meme si occupé à l’entrainement. Je vais prendre cette compétition comme une étape vers le trail blanc 30km de Serre Chevalier du 13 janvier que j’ambitionne particulièrement.

Pour 2013,J’ai pensé tenté de monter sur la distance mythique du 100km, je l’ai annoncé même mais aujourd’hui je préfère renoncer.
La préparation et sa récupération nécessiteraient de mettre trop d’échéances à la marge pour être à 100% sur cela. Finalement, ce n’est pour moi qu’une découverte et je ne suis pas près à mettre « tout de coté » ou presque en 2013 pour cette épreuve.

A la place, je vais bien préparer le marathon international d’Annecy du dimanche 21 avril(mon 7e marathon) et si tout se passe bien, course à pieds et vélo compris, je ferai une folle parenthèse dimanche 16 juin pour m’aligner sur le trail de la vallée des lacs au départ de Gérardmer(88).
C’est une épreuve de 63km au travers les Vosges, avec 3000m de dénivelée et qui rapportera 2points à la qualif pour l’Ultra trail du Mont Blanc. Mon objectif suprême est d’être au départ de l’UTMB 2015 et plutôt que de tout miser sur 2014 pour aller chercher les 7 points nécessaires, ces 2 points déjà pris si jamais j’y parviens seront très précieux.
La date est idéalement positionné pour moi pour ne pas empiéter sur mes ambitions cyclistes, bien au contraire même. Totale découverte à venir donc…!
En 2013, je serai en 2e catégorie FFC et pour sur que je prendrai part à plusieurs épreuves de ce type malgré tout mais uniquement celles que j’aurai défini et qui me correspondront à 100%; celles aussi qui se dérouleront à une période propices en vues d’autres objectifs vélo montagneux…
Coté cyclosportives, mon choix est défini et ciblé (voir rubrique programme). Les 3 ballons, le prix des Rousses, La Marmotte, la Serre Che, le tour du Mont Blanc, la Grandfondo Les 2Alpes. Reste à me décider pour une participation ou non au majestueux Raid extrême Vosgien. Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte dans cette réflexion et si je choisis de ne pas y être, ce sera pour m’aligner sur la Risoul Queyras(05) et garder du souffle pour le mois d’aout.

Compte rendu marathon de La Rochelle

En arrivant vendredi à la Rochelle en milieu d’après-midi, je suis confiant quant à ma condition physique. Voilà plusieurs semaines que je respecte quasi à la lettre mon plan d’entrainement en veillant à ne jamais en « faire trop ». J’ai effectué ma dernière sortie longue samedi dernier après avoir volontairement levé le pieds deux jours plus tôt.
Cette semaine, j’ai très bien récupéré en stoppant la course à pieds dès lundi. depuis, je n’ai fait que des sorties home trainer courtes (max 45′) avec des répétitions de sprints courts. Cette semaine aussi, j’ai suivi le régime discossié après avoir fait une journée « raisin » dimanche dernier.
Enfin, coté santé, j’ai une petit gène en bas du dos et au genou droit donc je suis vigilant et sur conseils de mon kiné je mets des emplâtres de Voltaren plast chaque nuit.
Vendredi après-midi, je fais une marche de 45′.J’ai décidé de ne pas m’entrainer non plus la veille de l’échéance, préférant effectuer une marche de 1h00 le long du port de La Rochelle.
Repos, étirements,massage sont au menu de la journée et en soirée je prépare mes affaires pour le jour J. L’hôtel est situé face au départ et à 300m de l’arrivée ce qui permettra même de prendre une douche après la course.

Dimanche 25 novembre 8h45: Après un échauffement progressif entrecoupé d’étirements,je me place dans le 1er sas, le départ est dans 15min…

Dimanche 25 novembre 9h00: C’est parti !

Dès le départ, le rythme est bon je prends de suite le bon tempo non sans profiter de ses milliers de spectateurs qui applaudissent sans retenu.
km 3: Le coureur juste devant moi perd son tube de gel qui était situé à sa ceinture. Je m’arrête pour lui ramasser, me relance et lui donne.
km5: le 1er chrono intermédiaire est impeccable. Tout est ok sauf que je commence à avoir envie de faire pipi… je mange mon roulé à la fraise au ravito.

km10: Je suis dans un groupe de 6 coureurs emmené par un athlète de Rennes. Notre rythme est le bon. je croise le regard de Farouk le coach de Mahiédine Mekhissi (doble champion olympique du 3000m steeple) que j’apprécie beaucoup et avec qui j’ai fait connaissance depuis plus d’un an. Ses encouragements me laissent à penser que je suis dans le bon tempo. Je mange du pain d’épice au 2e ravito.
km16: Cette fois il faut vraiment que je m’arrête pour une pause pipi. J’ai bien tenté avant de me concentrer pour me faire pipi dessus mais rien à faire, Arrêt au coin d’un poteau…!
Je repars 100m derrière le groupe auquel j’appartenais. je fais l’effort pour revenir sur eux mais je constate qu’il est train de disloquer sous le rythme du Breton et des premiers signes de fatigue de chacun.
km 21: passage au semi. Je suis seul, le rythme est bon pas de soucis. je prends au vol le bidon que me tend mon frère qui est rempli à moitié d’une boisson énergétique. Je prend aussi un gel.
Je reste à 100m du groupe de 4 désormais et je crois que je vais payer cet effort solitaire mais tant pis j’ai plus le choix. Je double 2 athlètes au rythme en deçà du mien. Un des deux m’encourage et je lui répond aussitôt: allez, accroche toi.
km25: je prends du pain d’épice au ravito. Le vent se lève un peu.
km29: Passage sur la grande place de La Rochelle, il y a beaucoup de spectateurs et l’ambiance est superbe. Je rejoins un coureur, nous faisons quelques minutes ensemble. je prend un gel.
km31: un long faux plat vent de face se dresse. j’ai un petit coup de moins bien, je crois qu’il va falloir baisser le rythme un peu.
km34: passage sur le port. J’ai baissé de 15s mon rythme au kil, je ne suis pas en difficulté mais je paie tous ses efforts en solitaire je crois.
Je double plusieurs coureurs qui prennent « le mur du 30e km » pleine face » dont le breton qui tout à l’heure était si bien physiquement. Le marathon, c’est terrible…
km36: Dernier gel avalé. L’arrivée est proche mais si loin à la fois… Nous longeons le bord de mer sur un ligne droite de 2.5km.
km39: J’ai un point de coté. Je serre fort la main opposée à la localisation de la douleur (j’ai appris cela hier, ça pouvait pas mieux tomber !).
km41: last kilomètre !

km42: ligne droite finale, je rentre sur la zone tapis bleu, l’arrivée est là. l’animateur appelle le public à m’encourager et c’est sous de forts applaudissements que je franchis la ligne en levant le poing. 2h41’33, 31e…

Marathon de La Rochelle J – 8. Dossard 40

J’ai enchainé 4 jours intensifs et le 5e jour j’étais cuit (soit mercredi dernier). depuis, je suis en décharge progressive jusque l’échéance. Jeudi repos et hier 1h15′ de home trainer avec 40 x 30s/30s réparties.
Ultime sortie importante ce matin avec une distance semi marathon accomplie à allure légèrement en deçà de mon allure marathon.
Demain à nouveau repos.
La semaine prochaine m’amènera vers l’épreuve… YEEESSS !!
Sur les trois premiers jours, je vais m’entrainer quotidiennement (lundi 2h à 2h30 max de vélo, mardi 1h00 pieds, mercredi 1h00 de home trainer avec 30 x 30s/30s réparties) et puiser dans mon organisme et mes réserves glucidiques puisque je vais suivre le RDS. Jeudi matin il y aura une tout petit ultime entrainement(30′ pas +) ajein avant de me reposer et d’entrer dans la phase hyperglucidique.
J’arriverai à La Rochelle vendredi et une sortie d’entrainement de 40′ est prévue samedi matin.