2e et une meilleure performance sur la distance

J’ai pris ce matin la 2e place du 10km Odyssea de Vincennes en 32’09. J’établis ainsi ma meilleure performance sur la distance en l’améliorant de près de 25 secondes.
Résumé:
Les sensations sont bonnes au réveil mais je constate que je suis un peu tendu nerveusement. J’ai régulièrement cette apréantion depuis ma double fracture de fatigue et j’ai ce matin comme l’impression d’avoir une douleur…. Je remue les doigts dans tous les sens, me met 100 fois sur la pointe des pieds, il n’en est rien. Voilà déjà 15min de foutu rien qu’à ça !
Un petit déjeuner peu copieux, un sac préparé rapidement et hop en voiture!
L’échauffement se passe bien et je prends soin de m’installer sur la ligne de départ 20min avant le coup de starter car il y a près de 10000 participants. Je suis en 3e ligne, près à jaillir ! En attendant, je continue de m’étirer tout en profitant de l’ambiance qui règne.
3…2…1….partez! Le départ est rapide, je piétine le coureur devant moi, évite un sac poubelle par terre et commence enfin ma mise en route. Je prends rapidement la 6e place bien calé derrière un athlète au rythme qui me convient. 1er kilomètre en 3’10. 2e kilomètre en 3’15 3è kilomètre en 3’21. Le rythme fléchit quelque peu, je suis actuellement 5e. Je décide alors d’accélérer. Passage au 5e kilomètre en 16’11.
Je focalise ma concentration sur le positionnement de mes bras et l’allongement de ma foulée: tout est assez limpide et je me dis que mon entrainement paie.
Je passe le 3e non sans l’encourager car je le sens en difficulté; il m’encourage aussi: c’est cela l’ambiance de la course à pieds…
km 8: le 2e est à 4secondes de moi mais j’ai l’impression qu’il en garde sous la semelle alors je commence à tout donner d’autant que je constate que le panneau 9ekm n’est pas mis en place et que l’arrivée est maintenant toute proche.
Un dernier sprint et je franchis la ligne en 2e position, 4 secondes après le vainqueur Moktar Benhari quintuple champion d’Europe de cross et 23 selections en équipe de France.
Je félicite le vainqueur et tends ensuite la main au 3e,4e et 5e.
Etirements, petit retour au calme et hop direction le podium de remise de prix.

Je fais du semi marathon de Reims un rendez vous important et il me reste 2 semaines avant la date. L’objectif sera de 1h12min et une qualification au France de semi 2012(qui aura lieu en Martinique ?!). je connais bien le parcours, je sais aussi qu’il y fait parfois bien frais. et que le dernier kilomètre est en pente.
J’avais inscrit le 20km de Paris comme entrainement dimanche prochain mais je ne sais pas si j’y serai. peut être que cela sera remplacé par une sortie spécifique en solitaire: je prendrai ma décision jeudi au plus tard.

Courir et encore courir ! 10km Odyssea de Vincennes

J’ai bien bossé la semaine dernière avec plus de 120km à pieds au compteur. j’avais prévu cette charge et tout s’est bien passé.
La séance d’ostéopathie de ce midi m’a aussi fait le plus grand bien.
Je participe dimanche au 10km Odyssea de Vincennes dont l’intégralité des fonds sera reversée consacrée à la lutte contre le cancer du sein.
Mon partenaire MUTUELLE BLEUE très investie dans cette lutte.

Ce n’est pas un objectif, cette épreuve fait partie intégrante de ma préparation au titre d’une grosse séance de vitesse. Cependant, je dois être à bon niveau car cette séance est fondamentale(c’est mon seul 10km des 3 mois de prépa). C’est sur 10km que je suis le moins à l’aise car l’effort est bref et mes qualités de cyclistes se transposent moins facilement.
J’ai terminé 4e en 34’17 l’année dernière.

Sur la route du marathon de la Rochelle, mon objectif intermédiaire est le semi marathon de Reims dimanche 16 octobre avec un objectif de 1h12.

Victoire sur la Germinoise

J’ai remporté ce matin l’épreuve de 12.750km qui en faisait finalement 17…! En effet, un signaleur sans doute un peu mal réveille a envoyé l’ensemble des participants dans le mauvais sens après 1.5km de course.
Le temps de s’en apercevoir et c’était le gros foutoir(c’est peu dire).
Nous étions alors 4 en tete en course et avons réussi à reprendre le bon chemin et nos positions après avoir encore un peu bataillé avec d’autres signaleurs qui eux aussi avaient du faire la fête toute la nuit avec le 1er signaleur (vous me suivez ?!!!)et semblaient encore plus perdu qu’un habitant de Lozere qui prend le périphérique de Paris pour la première fois.
Les sensations étaient bonnes et je ne me suis pas mis dans le rouge. J’ai attendu le dernière difficulté sous la flamme rouge pour accélérer et parvenir à distancer mes 2 très bons poursuivants.
Le parcours tracé en foret comprenait de nombreuses reprises et plusieurs cotes loin d’étre évidentes.
Vraiment dommage que ces problèmes de signalisation aient noircis les gros efforts déployés par les organisateurs car cette épreuve a tout pour devenir un rendez vous de la rentrée course à pied en Seine et Marne.
Je suis satisfait de cette victoire(je m’étais encore couché à 1h30 du matin après avoir enregistré le résumé du Tour de Grande Bretagne toute la soirée. J’y retourne ce soir pour la dernière étape), la saison est très bien lancée. Retour à l’entrainement dès demain pour un cycle de 2 semaines qui me conduira sur un 10km à Vincennes: nous serons ensuite à 2 semaines du semi marathon international de Reims.

Epreuve à pieds LA GERMINOISE 12.7km

Je participe dimanche à LA GERMINOISE, une épreuve sympa de 12.7km tracé en partie sur chemin. Le parcours est usant car fait de montées-descentes en foret.
C’est un excellent test après 3 semaines d’entrainement et un premier point de contrôle pour caler les 4 semaines suivantes d’entrainement jusque le semi marathon de Reims.
Cette semaine est un peu folle pour moi car je me couche très tard en raison de mon activité TV. J’ai donc adapté et « remixé » les entrainements pour conjuguer ce facteur.

2 semaines d’entrainement 5 au 18 septembre

[b]Lundi 05:[/b] 1h45 vélo FSM + 1h00CP 14×30″
[b]Mardi 06:[/b] 1h10CP + 50’CP 10x500m 1’45
[b]Mercredi 07:[/b] 1h30CP 18km 4’40/kil
[b]Jeudi 08:[/b] 1h45 vélo + 40’CP côtes
[b]Vendredi 09:[/b] 1h10 endurance
[b]Samedi 10:[/b] 20’CP
[b] Dimanche 11:[/b] repos
[b]Lundi 12:[/b] 1h20vélo + 1h00CP 2X3000m 3’45/kil
[b]Mardi 13:[/b] 1h15CP endurance + 50’CP 2X(10×30″ 30″recup)
[b]Mercredi 14:[/b] 2h00CP endurance
[b]Jeudi 15:[/b] 1h00vélo + 1h10CP fartlek
[b]Vendredi 16:[/b] 45’CP footing
[b]Samedi 17:[/b] 1h00CP
[b] Dimanche 18:[/b] Compétition La Germinoise 12.750km

48km – Trail de la pointe de Caux Etretat (76)

Je serai au départ du trail de la pointe de Caux, dimanche 18 septembre.
C’est une épreuve de type trail longue de près de 48km, en ligne entre Gournay-en-Caux et la plage d’Etretat, en majorité sur le GR 21 et ses variantes et 40% de routes de campagne. 5 derniers km sur la falaise de la Côte d’Albâtre. Une belle aventure pour aller plus loin encore dans la course à pieds et pour parfaire ma caisse. Je ne veux pas y aller pour en sortir totalement détruit, le trail de la pointe de Caux doit s’inscrire dans une logique de préparation semi Reims et marathon La Rochelle et non comme une finalité. Mais remarquez que c’est tout de même un sacré truc dont j’aimerai bien sortir finisher…Il faut compter autour de 4h00 de course.

Une semaine d’entrainement 28 aout au 4 septembre

[b]Lundi 29:[/b] 2h00 vélo + 30’CP le soir
[b]Mardi 30:[/b] 1h00CP + 30’CP avec 10 LD le soir
[b]Mercredi 31:[/b] 2h00 vélo
[b]Jeudi 01:[/b] 50’CP + 50’CP le soir
[b]Vendredi 02:[/b] 1h45 vélo
[b]Samedi 03:[/b] 1h40CP fartlek
[b] Dimanche 04:[/b] 1h45CP bitume

[b] CP=course à pieds LD= ligne droites d’environ 50 à 55s.

Je construis une base foncière, refais le geste pour être plus économique, et ai effectué de bonnes séances en fartlek sur terrain vallonné avec des changements rythmes.
J’ai été gêné par une ampoule méchante lundi(la première de ma vie!) mais elle est partie aussi vite qu’elle m’a pourrie ma journée.
Je déciderai lundi de ma compétition du 18 septembre. Pour l’instant, le trail de la pointe de Caux(76) de 46km garde ma préférence[/b]

News de l’infirmerie

Ma blessure au coude se traite très bien. Les 11 points de sutures ne me gênent pas pour rouler mais je vais devoir les garder jusqu’au 19. J’ai tout de même eu un peu de chance car l’entaille est net et le médecin de course pense que j’ai dû chuter sur une ardoise.
Une belle satisfaction que cette victoire, la première avec new balance, mais de bonnes courbatures aux quadriceps à cause justement des appuis en descente!
Demain une sortie de 4h par delà les cols de la croix de fer , glandon et du sabot.
Jeudi ultime compétition sur les pentes de l’Alpe d’Huez. L’esprit commence à être aussi tourné vers les prochaines 24h du mans que je veux gagner. Je serai associé à Guillaume Reux et nous avons tous les 2 la même détermination….!
Depuis 6mois nous avons régulièrement travaillé tous les points de course. Ce sera ma 3e participation: 1er et 2e.