Une semaine d’entrainement : 20 au 26/09

[b]Lundi 20:[/b] 1h00 vélo

[b]Mardi 21:[/b] 1h05 CP avec 9 X 1’30 90% VMA 1′ récup + 20’HT

[b]Mercredi 22:[/b]
matin 50’HT
midi 1’15CP avec 25′ 85% VMA

[b]Jeudi 23:[/b]
matin 1h30 vélo
soir 30′ footing

[b]Vendredi 24:[/b]
matin 20’HT + 1h15 CP avec 8X1000m 45″ récup’ 80% VMA
midi 1h00 CP technique

[b]Samedi 25:[/b] repos

[b] Dimanche 26:[/b]
matin CP sortie longue de 2 heures
soir 30′ HT récup

CP = course à pieds / HT = Home trainer / VMA = vitesse maximale aérobie /technique = footing + gammes (montées genoux,talons fesses,foulées bondissantes,…) + lignes droites + footing + étirements

Finisher en 2h54’21 !

J’ai bouclé en 2h54’21(nouveau record personnel) le Marathon de Paris et j’en suis très heureux. J’ai tout fait pour viser 2h45′ et étais réglé pour cela comme une horloge jusqu’au km28, soit 3’50 au kilomètre. En sortant des tunnels, à hauteur de La Tour Eiffel, j’ai commencé à « couiner » et mon geste s’est petit à petit automatisé. J’ai donc adopté pour le reste un rythme « un peu comme j’ai pu », n’oubliant jamais par ailleurs d’ouvrir grands les yeux pour vivre à 200% ses instants magiques du marathon de Paris. C’est surtout mon geste qui s’est désagrégé alors que je n’avais pas « un pête de jeu » sur les 2 premiers tiers de la course. Dès l’arrivée, les crampes aux ishios-jambiers sont arrivées et m’ont durement rappelé que mon véhicule était garé bien loin de la ligne…!!
J’ai manqué de distance en n’ayant pas accompli de longue sorties d’entrainement à pieds. Depuis début mars, la priorité est au cyclisme et la barre des 1h30 de course fut flagrante. A coup sur, réaliser les 2h45 aurait nécessite de ne penser qu’au marathon sur le mois de Mars ce que je me suis refusé sous peine de mettre ma saison cycliste de travers.
Ce temps de 2h54 me satisfait pleinement et c’est tellement formidable de terminer Paris et d’endosser le tee-shirt de FINISHER couplé d’une médaille.
Mon prochain marathon sera celui de La Rochelle dimanche 28 novembre,soit sur la trêve cycliste hivernale, et je pourrai donc construire dès mi-septembre un programme d’entrainement exclusive et spécifique. Il comprendra entre autre une participation au 20km de Paris et au championnat de France de semi-marathon en Bretagne.
5 km 00:19:33
10 km 00:39:03
15 km 00:58:34
21.1 km 01:22:23
25 km 01:38:00
30 km 01:58:18
35 km 02:20:11

Dossard 3742

J -1 avant la grande messe des fondus de la course à pieds: Le Marathon de Paris.
Je me suis rendu hier soir à Marathon Expo (village de l’épreuve) afin d’y retirer mon dossard classé préférentiel (référence -de 3h sur marathon).
J’ai ensuite pris part à la Pasta Party organisée sur place: l’occasion de prendre la température et de discuter avec des participants le tout dans une ambiance très chaleureuse.
Aujourd’hui, 35′ à pieds et relaxation toute la journée.

Le Marathon de Paris

Sous le maillot de l’EFS Reims athlétisme, je serai dimanche au départ du 34e Marathon de Paris parmi les 40000 inscrits.
Fort d’un dossard préférentiel obtenu grâce à mon temps sur le dernier marathon de La Rochelle, je vise entre 2h48’46 et 2h45’15 soit au minimum 6min de moins qu’à La Rochelle… un challenge à ma portée.
J’ai ce marathon dans la tête depuis 6 mois et suis persuadé d’être à meilleur niveau qu’à La Rochelle. Cependant, je connais la dureté du marathon, les paramètres qui faut avoir constamment en tête durant l’épreuve, et l’aventure qu’il représente: c’est un sacré truc !
Ma préparation a obliqué vers le cyclisme depuis 5 semaines ce qui m’a obligé à réduire la course à pieds. Le physique est très bon et les derniers entrainements à pieds se déroulent sans problème: le geste est propre, la mécanique n’est pas blessée.
J’aborde la compétition dans la peau du cycliste qui fait de la course à pieds, dans la peau aussi de celui qui pratique avec sérieux cette discipline…
Le Marathon de Paris est mythique, un vrai monument et je ne pourrai pas m’empêcher de savourer chaque foulée dans la capitale, même quand la douleur sera omniprésente: le marathon est une réelle aventure et ce sera mon 3e en 12 mois.
Pour finir sur un sujet différent, j’ai appris aujourd’hui que je commenterai en direct la semaine prochaine toute les étapes du Tour de Castille et Léon pour Canal+ et sa chaine satellite SPORT+ (canal80).

2e et qualifié !

Je termine 2e du semi marathon de Vierzon en 1h14’30 ce qui me qualifie pour le France. 420 coureurs étaient au départ.
Je n’étais pas dans un grand jour et j’espérais peut-être un meilleur chrono tout en sachant j’ai effectué 18km seul ce qui fut pénalisant pour un temps. De +, une petite gène au mollet gauche m’a contrarié dans les nombreuses relances de la 1ere partie de course.
2e est une très belle place qui clôt pour partie la saison de course à pieds puisqu’il reste uniquement(et c’est déjà pas mal) le marathon de Paris dans 5 semaines.
Il est temps de penser à la saison de vélo…

Changement d’épreuve: direction Vierzon

En raison de risque de chutes de neige sur le quart Nord-Est et la région Rhones Alpes (quel hiver !), j’ai décidé de disputer le semi marathon national de Vierzon (18) à la place de Bourg en Bresse. Il est lui aussi sélectif pour le championnat de France de la distance et son parcours est annoncé très roulant. 400 coureurs avaient pris le départ en 2009.
Le semi marathon national de Vierzon partira à 15h00 du parc des expositions pour une boucle de 5km puis une de 16km à travers les rues de la ville et les berges du Cher.

[url=http://cavierzon.athle.com/upload/ssites/001127/semi_marathon/plan/plan_1_.jpg]Le plan en détail[/url]

Semi-marathon Bourg en Bresse

Je serai au départ du semi-marathon international de Bourg en Bresse samedi 6 mars, départ 15h08(500 coureurs dont une délégation d’étrangers sont attendus.
Sur un circuit roulant mais susceptible d’être balayé par le vent, je viendrai sous le maillot de l’EFS Reims athlétisme, chercher ma qualification au prochain Championnat de France de la distance.
Si les jambes sont là, je courrai après une qualif’ et un bon chrono…
Pour cela, j’allège mon entrainement depuis 10 jours et ceux jusque le jour J afin d’avoir de la fraicheur, 3 semaines après mon dernier semi.
Après un week-end d’oxygénation (15km de ski de fond et de la randonnée pédestre en montagne),1h30 de vélo ce matin (à bon allure), 1h15 à pieds demain, 1h30 de vélo mercredi et 2 fois 30′ à pieds jeudi et vendredi m’amèneront vers l’épreuve.

Au pieds du podium

Je termine 4e en 1h14’54, du semi marathon de Bullion riche de 1200 participants.
Sur un parcours en ligne et vallonné, agrémenté de portions verglacées, le tout dans un décor de carte postale,je me suis battu les 2/3 de l’épreuve pour la place de 3e (les 2 premiers étaient au dessus du lot). Seul en position de 3e depuis le 9e km et la seconde côte, je fus rejoins à 4km de l’arrivée par mes 2 poursuivants avant de céder la dernière marche du podium dans le dernier km.
Je me suis désintéresse du chrono car le profil ne s’y prêtait pas mais j’ai pu constater à l’arrivée que le chrono était tout à fait honorable vu le type d’épreuve.
C’est une satisfaction certaine…même si j’aurai aimer gouter à la médaille de bronze; il y avait la place pour, j’en suis sur.
Il reste 3 semaines avant le semi marathon de Bourg en Bresse où je joue ma qualification pour le championnat de France de la distance du 31/10 prochain. Mon programme d’entrainement à venir va être fonction de cet objectif et je vais équilibrer au plus juste la récupération et les charges de travail; il faut dans l’ensemble gagner de la fraicheur à pieds tout en se planifiant des micro cycles plus importants à vélo notamment: j’ai mon idée pour cela…wait and see…C’est parti!




Crédit photos: [url=http://www.jingoo.com/julienroger/]Julien Roger Photographies[/url]

Semi marathon de Bullion

Je prendrai dimanche 14 février le départ du semi-marathon des Lions de Bullion, dans le département des Yvelines.
Sur un très beau parcours mais au dénivelé marqué par endroits (2 côtes de 1km), 1200 coureurs sont attendus.
9e l’an passé en 1h17’53 pour mon retour à la compétition, je suis cette année bien plus ambitieux. En pleine ligne droite vers la qualification au France de la distance puis le Marathon de Paris, j’ambitionne une place dans les 3/5 premiers qui nécéssitera un temps proche de 1h14’00/30.

classement 2009:
1 1h10’58 » BENNACER Mustapha (Alg) Sc Choisy-le-roi
2 1h11’22 » BESSOU Laid (Alg) Coquelicots
3 1h14’10 » BOUDJEMAI KARIM (Fra) AS Lille
4 1h14’57 » KANTE Ibrahim (Fra) Saint-denis
5 1h16’27 » RAZANI Abderahim (Mar) Ouest Yvelines Athle

Programme: le marathon de Paris en filigrane

Février :
14- Semi marathon de Bullion (78) : L’objectif est de descendre sous les 1h15’avant l’objectif du semi de Bourg en Bresse ou il faudra le refaire pour valider mon billet vers le championnat de France de la distance. Parcours très beau mais pas évident avec 2 difficultés d’1km.L’épreuve n’ayant pas le label FFA, elle n’est pas qualificative. Passage dans le centre national de Football à Clairefontaine. Ça s’est gagné en 1h10’58 en 2009 avec seuls 5 athlètes sous les 1h15 (7e en 1h17’53 en 2009 pour mon retour). Autant dire que c’est un rendez-vous…

6- semi marathon de Bourg en Bresse (01) : Objectif qualification. Sur un parcours très roulant, l’objectif sera de repartir avec le billet en poche et un bon chrono… Ça s’est gagné en 2009 en 1h06’45. Un gros rendez-vous.

28- Duathlon international de Meaux : Il reste une échéance importante dans ma saison. C’est à l’heure actuelle le seul duathlon inscrit au programme 2010. Sous les couleurs du club des Tritons Meldois, j’ai pris l’an passé la 2e place, dépassé à 1′ de l’arrivée. Je ne peux que viser à nouveau le haut du classement même si je me suis peut être un peu détaché de la discipline depuis (on ne peut pas tout faire !). Je rêve toujours de gagner le duathlon international de Meaux et je prépare cette épreuve « dans mon coin » pour cela.

Avril :
3- Cyclosportive La Coulanaise-Vallée de la Sarthe(72) : 1ere épreuve vélo de l’année. C’est une date importante et je pense pouvoir viser d’entrée de jeu les 1eres places. Sur un parcours de 155km, ce sera l’occasion de reprendre certains repères de course. Forcement un rendez-vous.

5-Prix de Crégy Les Meaux (77) : épreuve 2e catégorie FFC organisé par mon club l’ESC Meaux.. 2e l’an passé, cette course au circuit difficile est dans ma tête. Il faudra supporter le poids de la course.
Ce week-end sera très important en vue du marathon de Paris, il offrira un terrain de jeu aux derniers gros efforts et sans sollicitation des tendons.

11- Marathon de Paris : La préparation de mon 3e marathon a déjà débuté. L’objectif est 2h45’ . C’est Le rendez-vous de ce début d’année.