J -10 Marathon de la Rochelle

Ma préparation est terminée et je débute demain la récupération. Les 3 derniers jours ont été chargés avec 2 sorties vélo de 3 heures avant, hier, 3h15 (j’étais sur le vélo à 4h15 du matin!) + une séance course à pieds avec 5000m allure marathon le midi.
Il reste 10 jours d’ici au marathon de la Rochelle: la dernière ligne droite passera entre autre par des séances CP de 30 à 50′ et par des entrainements vélo allégés, même si une dernière charge est prévue mardi.
Il faut chercher, enfin, à se préserver des traumatismes en anticipant les petites douleurs induites par la course à pieds (ce que nous appelons la bobologie!) et en évitant les surfaces bitumées.

J -16 Marathon de La Rochelle

Les 2 semaines d’entrainement intensives au bord de mer se sont très bien passées: j’y ai travaillé l’intensité, en fartlek, l’endurance et le gestuel.
Ma dernière grande sortie sortie s’est déroulée il y a 2 jours avec 2h20 au programme.
Des sorties vélo sont parallèlement intégrées au contenue avec succès.
Place demain à une pyramide intensité sur 1h30 de course à pieds au total:
5′-10′-15′-10′ et enfin 5′ d’intensités avec 5′ en récupération entre chaque répétition.
Puis débutera la décharge progressive jusque l’échéance…
Côté physique, pas de soucis avec la jambe (bien que je ressente toujours un insensibilité partielle); juste de la petite « bobologie » que je soigne au Cabinet de kinésithérapie du Luxembourg situé à Meaux pour qui je suis extrémement reconnaissant depuis mon accident et le travail effectué là bas…
L’objectif temps du Marathon de la Rochelle reste le même et demeure fixée par une fourchette (très!) haute: 2h48min et basse: 2h59min59sec.
A l’entrainement, bien que – de 2 mois après ma troisième opération, je suis dans le bon tempo…mais il s’agira de le répéter dans 16 jours, cette fois sur les 42,195km de la distance mythique, et avec le maillot emblématique de l’EFS Reims athlétisme.


crédit photo Toutenphoto Thierry Labonne

La prépa du marathon de La Rochelle – 29 novembre

Suite à cette bonne rentrée, ma tête est désormais tournée vers le marathon de La Rochelle.
Au menu cette semaine, entrainements vélo et soins (kiné,étirements,…) avant 2 semaines uniquement de course à pieds au bord de mer avec sortie longue, fractionné,spécifique; je respecte pour cela un programme d’entrainement.
Au retour, nous serons alors à 3 semaines de l’épreuve…
Une dernière semaine chargée (vélo-course à pieds) et il s’agira de commencer à récupérer en diminuant les charges tout en maintenant de l’intensité.
La dernière semaine sera en réel décharge avec des rappels en fractionnés toutefois.
Le travail de streching est fondamental et je m’y soustrais quotidiennement avec, parallèlement, les soins kiné pour ma jambe et pour « la bobologie »(la petite douleur par ci par là !!!)
D’ici au 29 novembre, les entrainements vélos, partie intégrante de la prépa, seront basés sur du gestuel et de la puissance.

Semi-marathon de Reims en 1h15’03

J’ai fait ce matin 1h15’03 au Semi-marathon de Reims. 34e d’une épreuve de 3000 participants dominée par les africains en 1h01’13, nouveau record de l’épreuve. 1 mois après avoir été opéré et avec 2 semaines d’entrainement c’est un très bon temps pour moi.
Désormais membre du collectif du club de Reims, je serais dans 6 semaines au marathon de la Rochelle pour descendre, à l’occasion de ma première tentative, sous les 3 heures.
Viendra ensuite en 2010 le marathon de Paris.

Temps de passage:
km5: 17’28
km10: 35’21
km15: 53’17
km20: 1’10’57
Le dernier kilomètre en montée fait mal: 4’06



Rencontre et discussion avec le Rémois Yohann Diniz, champion d’Europe 50km marche.


Semi-marathon de Reims

Moins de 5 semaines après la dernière opération, je serai au départ du [url=http://ratj.fr/]semi-marathon de Reims[/url] ou plusieurs milliers de participants sont attendus.
Les entrainements course à pieds, repris depuis 10 jours, se déroulent sans problème, même si le travail qui n’a pas été fait depuis 1 an dans cette spécialité ne va pas être comblé en 2 semaines…
L’objectif est déjà de porter le maillot de Reims pour la 1er fois à cette occasion et de rencontrer le groupe.
Côté temps, difficile à dire tant le dernier mois fut agité mais j’en saurai plus à l’arrivée sur mon niveau physique à 6 semaines du marathon de La Rochelle du 29 novembre où je vise 2h59’55.

Signature à l’EFSRA Reims

Pour la course à pieds, je me suis engagé pour 2010 à l'[url=http://www.efsra.com/]EFSRA, c’est à dire le club d’athlétisme de Reims(51)[/url].
Des contacts ont été noués depuis plusieurs jours et j’ai été séduit par le projet que l’on m’a présenté, par l’opportunité de découvrir ce club de très haut niveau (le plus haut niveau fédéral) qui compte dans ses rangs Yohann Diniz (champion d’Europe 50km marche), Eunice barber (Championne du monde saut en longueur) ou encore Mahiedine Mekhissi (vice champion olympique 3000m steeple).
L’ambition est de découvrir le marathon et le longue distance (trail comme route) en objectivant des performances, le club disposant d’ailleurs d’un collectif pour chacune des spécificités.
Attention, je suis un cycliste et la course à pieds n’est qu’une activité complémentaire mais pour laquelle, cependant, je vais tacher de me livrer avec sérieux.
Il n’empêche, je vais pouvoir disposer de conseils d’entraineurs,dont Bruno Heubi multiple médaillées mondiales sur 100km, et de différentes possibilités d’initiation et de progression. je vais donc, à la marge de tout ces athlètes, à mon niveau et au regard du temps de pratique que je veux bien y consacrer au milieu de ma saison cycliste, pratiquer en cherchant à progresser grace à l’appui de la structure.
C’est une opportunité à ne pas laisser passer, après réflexion, j’ai dit banco !
Mon programme fin 2009-2010 comprendra un total de 9 courses: 3 marathons, 3 semi, 3 trails. Les marathons sont La Rochelle 2009, Paris et Reims 2010.

Corrida de la baie d’Authie

Je me classe 9ème en 1h04’41 de la corrida de la baie d’Authie « La Trans’Authie ».
450 participants avaient pris le départ de cette épreuve de 15km 100% nature,
Magnifique course à pieds à travers le sable, les dunes, la vase et … la mer. Une vraie curiosité pour le nombreux public présent et un vrai plaisir … physique pour moi! (174 pulsations de moyenne)
Je suis satisfait de ce résultat alors que je n’avais plus chaussé les baskets depuis 2 mois et demi, même si les sensations du frottement plaques+visses sur les os restent les mêmes.
Je suis parti prudemment avant d’accélérer et me mettre en avant sur les parties les plus physiques. L’ascension d’une dune fut le moment phare du dernier kilomètre et j’ai réussi alors à échapper à mes 2 poursuivants directs. Auparavant, nous avions enchainé les foulées parfois avec de la boue jusqu’aux genoux ou de l’eau jusque la taille!
L’objectif course à pied de la fin de saison sera le marathon de Reims le 18 octobre prochain.
Place à l’ascension de l’Alpe d’Huez jeudi prochain.

(photos à venir)

Resultat

Je termine 8e du trail 13km Jean de la Fontaine de Château Thierry en 59’10.
Un peu moins de 300 coureurs s’étaient donnés rendez-vous sur ce trail présentant un bon dénivelée, sur un parcours très agréable (franchissement de ruisseaux, troncs d’arbre, montée dans les vignes Champenoises, descente boueuse en foret,…)
Longtemps 3e de la course, j’ai perdu 5 places sur les 2 derniers kilomètres en descente où j’ai volontairement fait de plus petites foulées (et ce sera ainsi tant que j’aurai ma plaque car elle frotte sur l’os sur les foulées de descente donc je contrôle ma mécanique!)
Je suis satisfait de ma forme ascendante et de cette petite place d’autant que je me suis décidé hier soir à y participer…
Enfin, j’ai découvert ce type d’épreuve, le trail, avec grand plaisir: je compte poursuivre dans cette spécialité, qui + est très physique (169 puls de moyenne et des changements de rythme incessants)

Un trail, une première

Je participe demain au trail « Jean de La Fontaine » à Château Thierry (02). C’est une épreuve à 98% sur chemins et sous-bois dominant la vallée de la Marne.
Départ à 10h. 300 participants avaient pris le départ en 2008
L’occasion est bonne de travailler en course à pieds sur du spécifique fartlek et en faisant abstraction du chronomètre.
Ce sera par là même une première pour moi que d’être au départ de ce type d’épreuve nature.