Le site officiel d'Eric Leblacher, coureur cycliste amateur Actu

Eric Leblacher est bien protégé avec la Mutuelle Bleue

Archives

Sondage

Quel est votre nombre moyen d'entrainement par semaine ?
moins de 2 sorties
3 sorties
4 sorties
plus de 4 sorties
Flux RSS d'Eric Leblacher
Fan Club Eric Leblacher sur Facebook

Actu

Jul 22

En visite chez le médecin des pieds !

par Eric • Course pied

Après avoir roulotté 2h ce matin, petit arrêt chez mon podologue/pédicure pour réparer un peu la machine !
Benjamin maîtrise vraiment le pieds des sportifs. Membre du cabinet médical Luxembourg de Meaux qui a à son "palmarès" dêtre dans le staff médical du Paris Colmar, du Paris Dakar, rallye de Tunisie,du Maroc, etc etc etc . et très certainement en 2015 du prochain tour de France.
Compétence 10/10 bonne humeur 10/10 disponibilité et suivi 10/10
Je suis pas à faire de la pub mais quand c'est le top ben faut le dire !
45 Rue de la Grande Île, 77100 Meaux 01 60 32 09 46

Jul 21

Compte rendu

par Eric • Course pied



Samedi 19 juillet 6h00,

Rendez vous est pris avec Arnaud un ami qui a succombé à l'idée de venir partager avec moi l'interlactrail. Lui fera le 40km, moi le 77km, 400 coureurs sont inscrits sur le 77km.
6h00 de route plus tard, nous arrivons au Bourget du lac pour prendre notre habitation puisque j'ai réserve un studio dans une résidence étudiante. On est pas au bout de nos surprises... Le type a l'accueil nous reçoit comme un malpropre invoquant entre autre que ça le gave d'avoir des coureurs à pieds ce week end, qu'il est à bout de nerfs parce qu'il travaille trop en ce moment etc : un vrai sketch ! Je vous passe tous les détails de cet échange surréaliste entre lui et nous mais la conclusion est ÉNORME : il nous dit : «  je veux pas de vous ici, je vous rends votre chèque de caution et vous allez ailleurs ! Encore une fois, je vous passe les détails mais bref, on se retrouve à la rue !!
Dappels téléphoniques en appels téléphoniques, on trouve une chambre dans un hotel finalement très sympa et peu cher à 3km de là.
Cet anecdote est gravé à vie je vous assure, un truc de fou.
Je prends mon dossard en début d'après-midi puis direction lhôtel ou je me pose et repose le reste de la journée entre coupé d'une marche de 40min pour se dégourdir les jambes.
Le menu du soir est simple : des pâtes ! Le chef cuisto ,pour qui 2 types qui font 77km et 40km doivent etre des extraterrestres nous offrent une gamelle de 750grs de pâtes ( cuite al dente) : on est au top avec ça !
Je prépare mes affaires avant d'aller au lit, demain, le réveil va sonner à 2h du matin car la navette pour memmener au départ est à 3h et Arnaud se propose de m'emmener en voiture jusquau point de rendez vous car avec cet histoire d'hebergement on se retrouve désormais écarte de ce fameux point.

Dimanche 20 juillet 2h

Le réveil sonne. Douche, habits, préparation de la boisson, des détails pratiques et je mange mes 200g d'ebly réchauffé de la veille mais qui garde un goût plus tôt sympa même froid. On éclate de rire avec Arnaud en se disant qu'on doit pas etre beaucoup en France à cet heure ci à manger 200g d'Ebly froid !
Mon équipement :
chaussures kapteren race XT4
chaussettes Salomon
sort/cuissard Salomon
maillot Salomon
pommade nok pour les pieds
casquette visière
chaussettes de contention

Dans mon sac :
1,5l d'eau avec de la poudre Fenioux marathon
un coup vent (obligation de lorganisation)
mon téléphone
de lalimentation
un tube de Sportenine

A signaler que l'épreuve se déroule en semi autosuffisance c'est à dire qu'il y aura que 3 ravitaillements sur le parcours c'est à dire 1 tous les 3 bonnes heures environ.

3h, départ du bus pour un trajet de 60km jusque Annecy.
4h, arrivée sur site du départ. Il fait encore nuit noir, nous arrivons tous par les bus, Une fois arrivée, certains coureurs se préparent, d'autres terminent leur nuit allongés par terre, d'autres contemplent les étoiles ce que je fais, l'organisateur a installé une sono qui diffuse de la musique très sympa qui met en condition.
5h00 briefing de organisateur, rappel les consignes de sécurité etc
5h15 : go !
Les 20 premiers kilomètres amènent jusqu'au sommet de la crête de Chatillon avant une longue descente puis l'ascension du Semnoz.
Les chemins sont très escarpés, c'est le principe du trail en montagne : jamais tu viendrais ici te balader en famille en prenant ces chemins !
Le parcours nous fait passer par des espace herbeux ou il faut passer sous la clôture électrique ou encore ouvrir des barrières.
km 21 : sommet du Semnoz, 1er ravitaillement. A 200m de là, j'aperçois et je reconnais un copain avec qui j'ai couru il y a 15 ans en région parisienne lorsque je fais du cylo cross.Moment très sympa, je me permets de marrêter lui faire la biz et le remercier de ses encouragements et de sêtre levé si tôt pour venir me voir ! Vraiment, un chouette instant que celui là...
1er ravitaillement, je remplis mon réservoir d'eau, avale des bouts de bananes et mange 1 tranche de jambon. Je ne m'attarde pas trop car nous sommes un petit groupe et mieux vaut repartir ensemble d'autant qu'on va attaquer une descente et j aime bien avoir un ouvreur.
Nous sommes balayés par un orage qui nécessite de mettre un coupe vent pendant 15min, Le plateau au sommet est balayé par le vent et le parcours emprunte un chemin ou a pris place un troupeau de vache : on passe entre.
On enjambe une rivière puis c'est parti par une longue descente. Je ne suis pas très à l'aise, je laisse filer mon groupe, Je suis actuellement 23e.
km 29, début de lascension d'une face menant au plateau du Revard, La montée va être très longue et les chemins difficiles. C'est une difficulté majeure.
Je prends mon rythme. Je rejoins 2 concurrents et mattarde un instant en rejoignant un coureur qui s'est assis à terre : il me dit «  je suis épuisé ». Je lui propose peut être darrêter là et de se signaler à un signaleur qui est positionné à 20min de là en amont.Il me dit qu'il veut continuer quand même.
Cette ascension est dur, le sentier mono trace est pénible avec des pentes à 30% par endroits.Je m'aperçois que ma réserve d'eau s'épuise vite et qu'i va falloir être économe jusqu'au prochain point d'eau km 39 où une fontaine à vache est signalé sur le road book.
km39, Me voici quasiment au sommet et 10km de montées-descentes sur le plateau m'attend. Je remplis mon sac d'eau à la fontaine comme prévu. Je fais route avec 2 autres coureurs depuis un petit moment.
Une descente technique se présent, je l'avale à mon allure.
km 49 2e ravitaillement, Je mange 3 tranches de pain de campagne avec du fromage de montagne et du jambon, je mange aussi 2 bananes et remplis à nouveau mon réservoir d'eau.
Durant les 10kms qui vont suivrent, nous restons à 3 coureurs ensemble : montée, descente, montée, descente.
km 58 : nous atteignons le belvédère du Revard : c'est somptueux même si les averses de pluies se multiplient.
km 59 : 3e et dernier ravitaillement, Il reste 19km.
Les 3 kilomètres qui suivent sont une longue montée bitumée qui fait mal. Nous alternons marche et course.
km 62 : il reste 15km dont 5km de descentes très techniques avec ligne de vie et chemin tracé à même la montagne à travers les roches et les fourrés, Les pierres sont humides en plus.
Je prends la descente comme elle vient, je fais de mon mieux. Le pierres roulent sous les chaussures, il faut parfois se tenir aux branches des arbres pour pas descendre de 10m !
km 67, Il reste 10km fait de descentes encore et d'une partie urbaine pour rejoindre la plage du lac.
Je suis fatigué, mon allure a diminué. Je conserve la course mais je suis dépassé par plusieurs concurrents au finish meilleur,
km 74, Il reste 3km dont 2 sur une ligne droite en piste cyclable, je rejoins un concurrent complètement à l'équerre. Apparemment, il s'est fait une entorse dans la descente mais il veut apparemment finir coûte que coûte.
km 76 : Last kilomètre, Le public est chaleureux sur la zone darrivée, les gens applaudissent avec générosité c'est très sympa l'ambiance.
Dernière ligne droite sur la plage, je suis heureux ! Japerçois Arnaud qui en a fini plus tot de on 40km et qui me tape dans la main à 100m de l'arrivée : good joob !
Je franchis la ligne et enfile comme-un gamin mon tee shirt finisher. Je fais le fainéant pour aller prendre ma douche située trop loin de là pour moi ! Je me lave au gant de toilette et promet à Arnaud de mettre un peu de deodorant pour pas que ça sente trop le canard dans la voiture pour le trajet retour.

Jul 20

ça c'est fait !

par Eric • Course pied

Finisher de l'interlactrail Annecy-Le Bourget du lac 77km,
Des chemins de montagne, des orages et des difficultés à n'en plus finir pendant 10h12 de course à pieds!
Au bout, tout au bout....une aventure géniale dans une discipline d'ultra montagneuse que je découvre totalement et le bonheur d'être complètement en vrac ce soir du haut de ma 36e place sur plus de 350 partants.
J'ai rêvé d'etre coureur cycliste professionnel, j'ai aussi rêvé de faire ce type d'épreuve: la vie n'est faite que de rêves...
Prochain défi, une très grosse montagne qui me parait haut quand je l'évoque ce matin mais bon: le trail des ducs de Savoie(TDS) 119km entre Courmayeur et Chamonix mercredi 27 aout dans le cadre de l'ultra trail du mont blanc(UTMB).
D'ici là, de l'entrainement spécifique (les descentes arf), des heures de course à pieds et de vélo et ce matin un bon massage des pieds après 45' d'home trainer.

Jul 18

Interlactrail Annecy-Chambéry 77km

par Eric • Course pied

Direction les Alpes pour mon 2e ultra trail en 2014, le premier en haute montagne.
Je pense être dans de bonnes dispositions, je me sens bien physiquement.

Quel objectif ?
Tout d'abord être finisher car sur un ultra c'est déjà quelque chose et c'est toujours au prix d'une aventure personnelle fait de hauts et de bas dans la journée qu'on y parvient.
Ensuite, à 1 mois de la TDS(119km), ce sera un très gros test. Ne pas aller à la casse non plus et surveiller le moindre signal d'alerte aussi bien de la jambe que du reste !
Enfin, je vais essayer de "réciter ma leçon" en gérant ma course, mes efforts, mon capital "énergie + santé" durant les 10 bonnes heures de courses prévues. Prendre des appuis dynamiques, prendre aussi appuis sur le déroulement de la course des adversaires.
Nous serons 400 partants dimanche à 5h au bord du lac d'Annecy.

Jul 14

Interlactrail Jour J-6

par Eric • Course pied

Dans la foulée de mon bon 10km de la semaine dernière, mon gros cycle d'entrainement s'est achevé sur une sortie à pieds de 3h10 effectuée samedi. Déjà jeudi, j'avais fait près de 2h30 après avoir déjà fait 1h de home trainer le matin. J'ai ressenti de la fatigue en fin de semaine. Pas de soucis de santé, la récup est bonne mais j'étais arrivé au bout de mon cycle.
Place à laffûtage maintenant et je ne recourrai pas avant le jour J !
Hier repos, aujourd'hui 3h00 de vélo la poignée au fond. demain repos, mercredi 3h00 de vélo et jeudi une bonne seance d'1 heure sur home trainer avec des intensités courtes mais à bloc.
A part ça, j'ai testé avec succès ma nouvelle tenue à pieds et j'ai pris le temps d'analyser mon dernier ultra trail afin de voir tous les points que je peux améliorer.
Coté médical je bichonne mes pieds, j'aurai droit à 3 messages d'ici à dimanche et effectue quotidiennement des soins particuliers sur ma jambe (ça c'est l'habitude!)
Mentalement, je m'y prépare et je suis très motivé.

Jul 06

Le 10km de Meaux

par Eric • Course pied

J'ai participé ce matin au 10km de Meaux. J'avais pour ambition de faire un bon effort de vitesse alors même que je sollicite peu cette filière cette année depuis mon orientation 2014 porté vers le trail ultra.

Je suis bien satisfait de mon chrono de 33'09 avec une 7e place au milieu d'un plateau de coureurs qui dans les 9 premiers ont des chronos pour certains en deça de 30'10... Je crois que j'ai été à la hauteur car les 7 premiers se tiennent en 1 minute.
Je suis parti vite puis j'ai soutenu l'effort juste en deça du seuil jusqu'au bout. Je me suis un peu couché entre le 7e et le 8e kilomètre pour terminer proprement avec un 3'07 comme dernier kil'.
Le temps pluvieux est venteux nécéssite dêtre prudent sur la récupération qui suit d'autant que léchéance est dans moins de 2 semaines maintenant.
J'irai courir mercredi juste avant ma longue sortie de 35km de jeudi soir. samedi, je pense faire un entrainement technique. Entre, ce sera du vélo avec une sortie de 3 heures mercredi,d'autres plus courte et de l'home trainer demain matin pour accélérer la récupération et transpirer. A partir de samedi prochain, il sera temps de se reposer avant la 2e grande aventure 2014: l'interlactrail 77km !

Jul 05

Interlactrail J-14 Le 10km de Meaux

par Eric • Course pied

A 14 jours de mon deuxième objectif trail de la saison, j'ai choisi de m'aligner demain sur le 10km de Meaux. Je vais y travailler la vitesse, sachant que la préparation de trail ultra longue distance induit une perte de vitesse sèche sur d'aussi petites distances que le 10km. Justement, lexercice va être d'excellentes factures pour moi
L'épreuve m'avait bien réussi l'an dernier ou j'avais signé un 32'19 mais j'étais en pleine préparation du duathlon de l'alpe d'Huez (que j'ai gagné 2 semaines + tard) et je travaillais donc davantage en vitesse.
Côté entrainement, j'ai enchaîné vélo et course à pieds cette semaine avec comme pic de charge une sortie de 3h à vélo et une autre de 22km à pieds. Ma semaine sera d'une quinzaine d'heures arrivé à demain soir.
Je fais un bloc d'entrainement depuis le 7/07 et jusque samedi 12/07 avant de faire la phase daffûtage jusqu'au 20. Semaine prochaine, j'aurai une sortie de 35km à pieds à faire et qui me servira de socle. Cette semaine aussi, j'ai testé avec délice le conford du cuissard aerofit9 b'twin.
Côté bobologie, je suis allé chaque jour en soin chez le cabinet de kiné du Luxembourg de Meaux toujours pour mon releveur du pieds gauche. Vincent a fait un super boulot encore une fois. J'ai ajouté quotidiennement des séances de compex.
Coté prépa en vue de l'interlac trail qui approche (77km de Annecy à Chambery pour 3500m de dénivelé), j'ai testé des socquettes que j'ai adopté d'ailleurs. Je vais aussi changer de cuissard pour en porter un encore plus confortable.
Cette semaine, j'irai chez la pédicure.

A demain !

Jul 01

Mon choix estival

par Eric • Course pied

J'ai choisi de ne pas participer à des compétitions cyclistes cet été.
Les épreuves pédestres que je me suis fixé depuis des mois arrivent et je choisis de les préparer en m'orientant un peu plus sur la course à pieds.
Il faut laisser le temps à l'entrainement, à la récupération, au travail spécifique longue distance. Si je ne fais pas ce choix, je le regretterai c'est sur. En 2015, je retournerai sur les cyclosportives La Marmotte et le tour du Mont Blanc.
Les trails longs m'attirent et l'inconnue m'attire aussi...

Bien entendu, je continue de rouler à vélo quasi quotidiennement mais sans compétitions sur les 2 prochains mois. Ma prochaine cyclosportive sera samedi 20 septembre: La Forestière(01)
Confidence pour confidence, je réfléchis à m'inscrire sur l'aventure du Paris Brest Paris cycliste 2015 (l'épreuve en tant que telle + les brevets qualificatifs obligatoires à savoir 200km, 300km,400km et 600km) et le projet est désormais bien avancé... Voilà le genre de truc qu'il me plairait d'ajouter à ma carrière sportive !

Le gros morceau de l'été va etre le trail des ducs de Savoie long de 119km depuis Courmayeur(Italie) jusque Chamonix. D'ci là, j'irai découvrir les montagnes Savoyardes sur l'interlac trail 77km dimanche 20 juillet: de Annecy à Chambery au travers les chemins monotraces et 3500m de dénivelée avec un départ à 5h du matin. C'est l'épreuve de prépa idéale avant la TDS.

Partenaires

B'twin,concepteur de vélos
Kalenji
La Mutuelle Bleue
Lunettes Orao
Fenioux Multisports les produits di�t�tiques, Compl�ments alimentaire et nutrition sportif.
Conception et assemblage de roues de vélo haute performance: gamme complète et fabrication à la carte.
Photographes.
Vélo de CLM FDJ