Le site officiel d'Eric Leblacher, coureur cycliste amateur Presse Professionelle

Presse Professionelle

Dimanche à Vérone, aujourd'hui à Bourges

Huit membres de l'équipe de France présents à Vérone (Italie), dimanche dernier lors des championnats du monde, seront à Gien, ce matin au départ de Paris - Bourges, dont l'arrivée est prévue cet après-midi, vers 17 h.

Eric Leblacher et Christophe Le Mével (Crédit agricole), Cyril Dessel (Phonak), Jérôme Pineau et Franck Renier (Brioches La Boulangère), Nicolas Vogondy (fdjeux.com), Sylvain Calzati et Christophe Rinero (RAGT Semences), disputent aujourd'hui le 54è Paris-Bourges, seulement quatre jours après, avoit représenté la France aux championnats du monde de Vérone. A cette liste aurait du s'ajouter le nom de Sandy Casar (fdjeux.com). Dimanche dernier, malheureusement, Marc Madiot son directeur sportif, devait lui faire mettre pied à terre et lui annoncer une terrible nouvelle: le décès, survenu la veille au soir, de son père (53 ans), victime d'une crise cardiaque alors qu'il se trouvait en vacances en Vendée. Pour toute l'équipe de France ce fut le choc, chacun connaissant les liens serrés qui unissaient Sandy et son papa. Accompagné par Marc Madiot, Sandy rejoignait Venise où il devait sauter dans le premier avion pour rejoindre Paris et retrouver sa famille. Une vive émotion envahissait donc tout le clan tricolore de cette jeune «classe biberon» voulue par le sélectionneur national, pour représenter les couleurs de la France dans ce Mondial qu'avaient fui, pour diverses raisons, Thomas Voeckler, Didier Rous ou Sylvain Chavanel voire Richard Virenque, le tout jeune retraité du peloton qui aurait peut-être eu son mot à dire au cours des ascensions de la côte de Torricille... Mais point n'est besoin de remuer le couteau dans la plaie. Moncassin a fait avec les moyens du bord (rien de péjoratif dans ces propos vis-à-vis des sélectionnés), et sa jeune classe n'a pas à rougir même si le premier Français, Jérôme Pineau, ne pointe qu'à la 32è place du général dans le même temps que David Moncoutié ou Nicolas Vogondy.

" Avant tout se faire plaisir "

Chacun, au terme de ces 265,50 km de course était conscient d'avoir fait le maximum. «Avec nos moyens». diront Pineau et Vogondy. Eric Leblacher, lui, reprenait le même refrain en mettant cependant en avant le fait d'avoir vu Christophe Le Mével tenter la belle dès le 3è kilomètre et tenir ainsi durant 130 km. Il fut imité, par la suite, par Sylvain Calzati dont la tentative avorta au bout de quelques kilomètres, lorsque les ténors commencèrent à passer la surmultipliée. «Je pense que nous avons fait du bon travail, commentait Leblacher, et cela prouve que Moncassin, en nous faisant confiance, ne s'est pas trompé et qu'il pourra compter avec nous dans les années à venir».

Reste que le kilométrage, extrêmement long en cette fin de saison, n'était pas fait pour plaider en faveur de nos représentants. Explications du même Leblacher : «en France, hormis une équipe comme Cofidis, nous n'avons pas l'habitude de participer à des courses au kilométrage élevé comme en coupe du monde par exemple. C'est sans aucun doute un handicap et je pense que l'arrivée du Pro Tour sera un bien pour ceux dont l'équipe sera sélectionnée. Passer le cap des 180 km, distances pour lesquelles nous sommes habitués, sera un bien, nous prendrons de la "caisse". Franchement, il ne faut pas chercher plus loin pour analyser nos résultats. La charge de travail n'est pas la même...» Le kilométrage entraine, bien entendu, plus d'heures à passer sur le vélo: «à Vérone, sept heures de course c'était dur, très dur. Oui, le Pro Tour nous permettra d'augmenter notre niveau».

De Vérone à Bourges, il n'y a qu'un pas. Représentant du Crédit agricole (en tête de la coupe de France individuelle et par équipes), Eric Leblacher entamera Paris-Bourges sans pression particulière: «c'est une course de fin de saison, le principal sera de se faire plaisir et ce ne sera que du bonus. De toute façon, le mot d'ordre pour nous sera simple: être le plus représentatif possible, même en l'absence de Thor Hushvod, leader de la coupe de France, qui a mis un terme à sa saison (problème de sinus)».

La Nouvelle République du 07/10/2004

Retour

Partenaires

B'twin,concepteur de vélos
Kalenji
La Mutuelle Bleue
Lunettes Orao
Fenioux Multisports les produits di�t�tiques, Compl�ments alimentaire et nutrition sportif.
Conception et assemblage de roues de vélo haute performance: gamme complète et fabrication à la carte.
Photographes.
Vélo de CLM FDJ