Le site officiel d'Eric Leblacher, coureur cycliste amateur Presse Amateur

Presse Amateur

Le retour gagnant d'Eric Leblacher

Cyclisme, 1re catégorie/Thorigny. L'ancien coureur professionnel a signé hier sa première victoire sur route depuis deux ans.

Retour gagnant pour Eric Leblacher (ESC Meaux), qui effectuait hier sa réapparition sur un vélo, à Thorigny-sur-Marne, presque deux ans après son retrait du peloton professionnel. L'ancien coureur professionnel du Crédit agricole et de la Française des jeux s'est imposé sous une forte chaleur et devant un tout petit peloton d'engagés. Ils n'étaient que 36 courageux sur la ligne de départ de l'une des plus belles courses de la saison dans le département.
Et malgré la météo, tout bouge rapidement. Il ne faut que quatre tours, sur les onze prévus, pour voir la course se décanter. Quatre hommes -Leblacher, Jeanroch (VS Chartres), Clément Dupuis (UC Bords de Marne) et Riegert (CM Aubervilliers) - se détachent et s'échappent
Ils comptent jusqu'à 1'30" d'avance, avant que le peloton, dynamisé notamment par Guillaume Mathis (VS Beauvais), réagisse enfin. Les coéquipiers de Dupuis, venus en force, ne manquent pas de protéger comme ils peuvent leur compagnon d'échappé.
Averti du danger, qui revient à quarante-deux secondes denière lui, le groupe de tête opère à son tour une belle réaction, reprenant jusqu'à deux minutes d'avance sur ses poursuivants. Dès lors, personne ne peut aller chercher les leaders, qui sont lâchés par un Riegert un peu trop esseulé.
A la cloche, les trois hommes savent qu'ils vont se disputer la victoire. Les attaques, principalement de la part d'un très offensif Cédric Jeanroch, se succèdent: « J'ai tout tenté, affirme ce dernier, auteur de cinq courses en trois jours. Mais je n'avais pas les jambes. J'ai à peine pris 50 mètres sur ma dernière attaque et j'ai tout de suite été repris, juste avant la descente sur l'arrivée. »
En tête à la sortie du dernier virage, Leblacher donne tout ce qu'il peut et s'adjuge la victoire au sprint. Son coéquipier David Jungels termine pour sa part en huitième position.
Pas venu pour rien, Jeanroch s'impose au classement du meilleur grimpeur. Outre la preuve qu'il est en forme six jours avant le duathlon international de Meaux, l'un de ses objectifs prioritaires dans sa nouvelle vie de sportif multicarte, Leblacher l'ancien pro en a toujours sous la pédale.

"J'espérais être pas mal"

Deux ans après sa dernière victoire sur route chez les pros lors de l'Etoile de Bessèges, le coureur de l'ESC Meaux, dans son élément sur les pentes de Thorigny, regoûte enfin à la gagne.
Six jours avant le Duathlon de Meaux, avez-vous atteint votre pic de forme?
Si on veut bien figurer sur un duathlon, il faut être en fom1e déjà sixjours avant. J'espémis être pas mal. Je me prépare bien, je m'entraîne beaucoup, trois fois par semaine, le matin avant le travail et le midi. J'essaie de rendre tout cela compatible avec le travail.
Et vous goûtez de nouveau à la victoire...
Je suis content d'avoir gagné. Autant que si ça avait été une course plus importante. Les questions que l'on se pose, du genre: « Pourquoi je me prends la tête? Pourquoi encore faire du vélo? » Voila pourquoi. Je suis content pour le club, qui voudrait que je coure plus souvent. J'essaierai d'être là pour le championnat régional à Changis (NDLR: le 8 juin).
Un succès est-il possible sur le Duathlon de Meaux?
il faut avant tout que je sois dans les sept premiers pour me qualifier pour le Championnat de France Elite. Cette fois, je le ferai entièrement en basket Je m'entraîne comme cela J'ai aussi ma petite tactique. Sinon, je surveille une petite douleur à un mollet, parce que j'ai un mois de juin chargé.


Le parisien du 13/05/2008

Retour

Partenaires

B'twin,concepteur de vélos
Kalenji
La Mutuelle Bleue
Lunettes Orao
Fenioux Multisports les produits di�t�tiques, Compl�ments alimentaire et nutrition sportif.
Conception et assemblage de roues de vélo haute performance: gamme complète et fabrication à la carte.
Photographes.
Vélo de CLM FDJ