[b]L’Oeil de Laurent Jalabert[/b]

Les Français ont été valeureux, hier. Ils ont bien existé, avec leurs moyens. Ils sont allés au-delà de ce qu’ils pensaient. Ils craignaient la distance, elle a eu raison d’eux mais cela peut s’améliorer avec l’enchaÎnement de courses aussi longues. Ça s’est décanté dans les deux derniers tours, mais, jusque-là, l’équipe de France a eu des initiatives et des bons relais quand il le fallait. Quand Le le Mével est repris, Calzati sort; ensuite il y a eu des tentatives de Rinero ou Moncoutié, même si elles ont avorté. J’ai bien aimé Leblacher qui a terminé sa course et qu’on a vu devant. Mais il n’y a pas de regrets à avoir. La course a été limpide. Les Espagnols étaient les meileleurs, ils ont fait une course parfaite.

[img]../photos_articles/veronne.jpg[/img]

Laurent Jalabert
L’Equipe (2004-10-04)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *