Le site officiel d'Eric Leblacher, coureur cycliste amateur Presse Professionelle

Presse Professionelle

Eric Leblacher est coutumier du fait

Le coureur de la Française des jeux s'est echappé durant 145 bornes, Eric Leblacher n'a pas été récompensé. Il recommencera.

Il porte à merveille le costume d'animateur. Filiforme et sec comme un coureur qui a bossé tout l'hiver, Éric Leblacher s'est bien amusé, hier, dans les Mauges et le Layon. Repris à 25 kilomètres de l'arrivée, alors qu'il prolongeait seul une aventure commencée au km 29 en compagnie de Stéphane Bergès (Agritubel), le coureur de la Française des Jeux s'est accroché pour finir dans le peloton arrivant au sprint.
«Je ne regrette pas ma journée», souriait celui qui a ouvert son palmarès en remportant la 3e étape de l'Étoile de Bessèges. « J'étais à l'affût pour partir dans un coup en attendant que d'autres arrivent de l'arrière. Ça n'est jamais venu. On y a un peu cru à notre aventure. »
Avec 11 '45" d'avance après soixante bornes, le tandem d'attaquants gérait son échappée sans essayer de puiser dans ses réserves. Mais sur un parcours aussi exigeant, avec ce vent d'est qui s'était levé à mi-journée, les kilomètres d'échappée finissent toujours par tomber dans les socquettes. Juteux, Leblacher a naturellement remporté le challenge des dix bosses. Dix fois premier au sommet. Le grand chelem. «On s'est bien entendus avec Stéphane Bergès, mais quand j'ai compris que le peloton misait tout sur le sprint, j'ai voulu poursuivre tout seul. »
Avec toujours la même audace et cette pugnacité caractérisant ce coureur de 28 ans. Leblacher ne manque pas de tempérament. Non conservé à l'intersaison chez Crédit Agricole, il s'épanouit désormais à la Française des Jeux. Il revit. « Nous sommes contents de son comportement », note Yvon Madiot. Leblacher a cumulé les échappées depuis le début de saison sur Bessèges, au Tour de Valence et encore sur Paris-Nice. «J'aime faire la course, confirme le natif de Meaux, le Betteravier, comme on dit là-bas. Mon arrivée à la Française coïncide avec pas mal de changements. Frédéric Grappe m'entraîne désormais. Je me sens bien, j'ai déjà 24 jours de course. " Marc Madiot va devoir le freiner un peu, pour ne pas griller un élément si précieux. Le printemps commence à peine.


En compagnie de Stéphane Bergès, Eric Leblacher a animé de belle manière cette 29ème édition, remportant la challenge des dix bosses.

Ouest-France du 20/03/2006

Retour

Partenaires

B'twin,concepteur de vélos
Kalenji
La Mutuelle Bleue
Lunettes Orao
Fenioux Multisports les produits di�t�tiques, Compl�ments alimentaire et nutrition sportif.
Conception et assemblage de roues de vélo haute performance: gamme complète et fabrication à la carte.
Photographes.
Vélo de CLM FDJ