Le site officiel d'Eric Leblacher, coureur cycliste amateur Actu

J-

marathon des sables 2017

Eric Leblacher est bien protégé avec la Mutuelle Bleue

Archives

Sondage

Quel est votre nombre moyen d'entrainement par semaine ?
moins de 2 sorties
3 sorties
4 sorties
plus de 4 sorties
Flux RSS d'Eric Leblacher
Fan Club Eric Leblacher sur Facebook
Get Firefox

Actu

Sep 30

Corrida Wilson de Reims. 2 fois 2e !

par Eric • Course pied

Corrida Wilson de Reims.

2e de la course enfants en relais avec Théo.
550m pour lui puis 950m pour moi et 200m ensemble pour finir.
On était super content d'autant que Loulou était le + petit

2e pour moi sur la course Seniors au format demi fond (3500m).
3'09/kil . ça va, ça va...

Très belle organisation de la ville de Reims et de son club d'athlétisme en plein cur d'une cité populaire de la ville.
Un accueil formidable, des gens heureux de nous voir "dans leur quartier" et une mixité, tous ensemble, qui fait plaisir à vivre.

Prochaine épreuve dimanche sur le 10km Paris Centre.
12000 coureurs au départ et un parcours qui passe au pied de la tour Eiffel !




Sep 29

ça court ce week-end !

par Eric • Course pied

45' sur home trainer ce matin avec des intensités sur 30" 30"

55' à pied ce midi. Des intensités rapides sur 30" 30" avec Arnaud avec qui j'ai partagé l'entrainement

Une semaine en chasse déjà bientôt une autre.


Corrida Wilson Reims demain soir (4.2km) + la course enfants de Loulou
10km Paris centre dimanche

Travail de vitesse d'ici dimanche... Vain Dieu !

Sep 28

Les Kiprun LD 2016

par Eric • Course pied

Nouvelles chaussures.

C'est comme un nouveau vélo mais en moins cher quoi...!

Je navais pas besoin dêtre réconcilié avec Kalenji, une marque que jaime beaucoup et que je porte depuis longtemps mais le modèle 2016 ma conquis.
Pour info, elles pèsent 330g en pointure 44.


Prix 79 .
Existe en 3 couleurs

Jaime
Lamorti.
Lamorti est bluffant et il se justifie par la petite nouveauté technologique exclusive KALENJI, K-Ring qui améliore encore lamorti de 34% par rapport aux modèles précédents
Le maintien.
La relance.
La tenue qu'elle offre au pied
Les coutures à l'avant et sur les côtés


J'aime moins
Il n'y a pas de petite poche pour ranger les lacets comme sur les pompes de trail
Les semelles d'origine mais ça c'est mon côté "fan des semelles ortho sur mesure"

Conclusion
Tres bon modèle sur sortie longue comme sur fractionné.
Même sur course rapide (10km jusque semi), vous assurerez avec ces chaussures et tout en minimisant les traumatismes ( + c'est léger, plus c'est de la feuille à cigarette et + vous risquez de traumatiser la musculature et le squelette sauf si vous avez la foulée élancée d'un grand athlète de l'ex union soviétique mais c'est pas mon cas.
+ c'est dynamique - y a d'amorti en général donc attention à ne pas vous comparer au copain d'en face qui lui ne court peut etre pas avec la même foulée que vous)

On est de + en + loin des chaussures qu'on appelait " Les Decathlon"....

Kalenji propose une tres belle offre et ne cesse de progresser dannée en année tout en tenant sa promesse de prix hyper accessible sur ce sport

Sep 25

10e du semi marathon de DisneylandParis

par Eric • Course pied

10e du 1er semi marathon de Disneyland Paris !
1h18'28 3'32/kil sur les 22km ( et non 21,1km)

10 000 coureurs et une ferveur de fou avec tous les personnages sur le bord de la route + les employés du parc.
Des instants magiques dans le parc qu'on a traversé en faisant un paquet de virages entre buzz l'éclair, le chateau de la belle au bois Dormant, main street, Space Moutain, le festival Disney, Le parc Walt Disney studio etc etc.


J'étais là...

Des sensations, du plaisir et 2-3 conneries pour faire rire La Belle ou encore Blanche neige...!

En prime la médaille finisher remise par Tony Yoka et Estelle Mossely les champions olympiques de Boxe à Rio !

Je suis le seul parmi les 10 premiers à avoir porter le tee shirt de Mickey mais c'était le jour non...?!







Sep 23

Le semi marathon de Disneyland Paris: une première !

par Eric • Course pied

Une nouvelle semaine d'entrainement de bouclée.

Déjà 2 semaines de reprise et j'ai pu cette semaine constater une élévation de mon niveau.
Tout d'abord, j'ai bien récupéré de mon périple de 60 bornes en trail et ma creve s'estompe jour apres jour.
Ensuite, j'ai roulé comme je voulais.
Enfin, je me suis entrainé 3 fois à pied.

Aujourd'hui, j'ai profité d'une seance d'intensité sur 10x400m. C'est là que je me suis aperçu que j'avais quelques sensations mais que (heureusement d'ailleurs car ce serait bizarre) j'avais de la marge pour progresser.
Il est vrai que j'avais aussi roulé 1h30 au levée du jour donc la journée fut bonne.

Demain, ce sera repos complet ( mes enfants disputent leur course à pied à Disney samedi matin !) avant de prendre dimanche matin 7h le départ du 1er semi marathon de Disneyland Paris.
Mon objectif est de faire la distance et de travailler sur le format de course.
Je n'attends pas de chrono affolant (objectif autour de 1h23 d'autant que le parcours parait empli de virages et de contre allées quand on sera à l'intérieur des 2 parcs), pas de place non plus (10 000 coureurs au départ) et puis il va aussi falloir savourer l'instant offert par cette épreuve assez énorme par le décor proposé et l'envergure de la manifestation

Je recours ensuite en compétition vendredi 1 octobre sur la Corrida Wilson de Reims (4500m) puis dimanche 2 octobre sur le 10km de Paris Centre.

Sep 17

Impérial trail de Fontainebleau: une référence

par Eric • Course pied

Impérial Trail de Fontainebleau 61km : Fait !
7h24 de course. 35e / 300
Un parcours vraiment physique ( la forêt de Fontainebleau c'est quelque chose...) et une course de costaud.
J'étais 23e au km 27 puis j'ai déconnecté pendant 6 bornes (au delà de la 50e place au km33): j'étais mort, ça me semblait pas raisonnable et j'avais perdu "la clé"
Puis je me suis repris, c'est revenu et j'ai empilé les kilomètres.
9 jours après la reprise (18 jours de repos total) et avec une bonne crève depuis hier.
Je range les chaussures de trail pendant 2,5 mois.
Prochaine épreuve dans 8 jours: le semi marathon de Disneyland

Sep 15

par Eric • Cyclosportives

Apres une coupure de 18 jours sans un chouille de sport, j'ai repris la route il y a 8 jours.
L'objectif de fin d'année est le marathon de la Rochelle et pour cela j'ai choisis plusieurs épreuves en amont.
Pas de programme d'entrainement de coureur à pied, juste mes idées, ma réflexion, mes envies et mon feeling.

Samedi je serai sur l'impérial trail de Fontainebleau long de 60km.
L'occasion d'empiler des kilomètres nature et vivre une aventure sans pression.
Je n'ai jamais disputé cette tres belle épreuve, ça ne sera bientôt plus le cas...

Aoû 23

Les 24h du Mans vélo

par Eric • Cyclosportives

Les 24h du Mans vélo.

Mon week-end n'a pas été top sportivement (Malade, j'ai abandonné apres 9h de course dans la catégorie solo) mais je vous livre tout de même quelques reflexions au sujet de cette épreuve au nom mythique.

Apres 8 éditions, les 24h du Mans vélo ne sont peut-être plus tout à fait l'épreuve "aventure" qui en a fait l'essence même de sa raison d'être.L'organisation est rodée, les bénévoles très nombreux et le décor tres bien planté.+ de 2200 coureurs au départ, 475 équipages, un public nombreux et un engouement palpable: génial

Le déroulement de la course est lui beaucoup + différent que les premières éditions auquelles j'ai participé (2009-2010-2011).
De + en + d'équipes ont des coureurs "équipiers" au sein de l'épreuve. Ils roulent pour eux, ils se laissent prendre des tours pour les reprendre et à nouveau tirer des bouts droits. Ce n'est absolument pas de la tricherie, ce sont juste les tactiques et stratégie de courses et c'est autorisé après tout donc aucun débat. Je regrette juste qu'au fil des ans, l'épreuve s'éloigne peut-ête de son esprit originel à savoir l'ultra longue distance à 1-2-4-6 ou 8.

Par le biais de ces stratégies, il y a de + en + 2 catégories de coureurs au départ: " les avec assistance" et " les sans assistance".

En catégorie solo par exemple ( la mienne), les meilleurs sont ravitaillés en cours de course par d'autres coureurs qui s'arrêtent pour eux au stand, prennent un bidon pour leur apporter en course, certains ont eux aussi des équipages "équipiers", certains ont même un vélo de rechange tout pret dans le stand qui leur permet de changer de vélo en cas de probleme mécanique ( ce qui a été le cas pour l'un d'entre eux) avant de repasser par le stand pour reprendre son 1er vélo réparé par les mécanos.
Si c'est autorisé, alors il faut autoriser le simple ravitaillement sur le bord de la piste pour les solos sinon on ne lutte pas à armes égales dans cette catégorie et l'épreuve devient un savant saupoudrage d'un peu tout.
Je pourrai aussi vous parler de cet équipage qui a donné sa puce et son dossard à un coureur d'une autre équipe pendant quelques temps histoire de remonter au classement...
De même, doit on autoriser les oreillettes alors qu'on les interdit chez les pros apres etre nous même (amateurs) les 1ers à dire que ça fige les stratégies et les initiatives personnelles ?

Le réglement stipule que tu ne dois pas entreposer ton vélo dans le box ( il doit etre à l'arrière du stand) et pourtant on s'y échauffe à l'intérieur,sur home trainer, à 2 pas de quelques coureurs "aventuriers" qui essaient de dormir un poil sur des matelas de fortune (l'esprit originel).
L'organisation fournit 6 chaises et 1 table par box ( on est en moyenne 5 à 6 équipes par box), à chacun de se le répartir ( 1 chaise par équipage non ?)...sauf que certains équipages prennent les 6 chaises d'entrée de jeu.

J'ai aussi été étonné qu'un partenaire offre un cadeau d'une valeur de 2000 (si c'est pas +) à celui qui battra le record du tour tandis qu'à coté de ça, pour 300 l'engagement, tu repars avec une magnifique paire de socquettes en souvenir...
Les frais d'orga doivent etre énorme c'est certain mais tout de même.

L'organisateur, altruiste et à l'écoute, a rappelé lors de son briefing d'avant course les règles et valeurs de bon sens/savoir vivre ce qui est tres bien. L'organisateur est un type bien qui ne mesure peut etre pas non plus toute les facettes de son épreuve.

Il est vrai qu'on y fait beaucoup de sourires, de rencontres et l'occasion est donné de retrouver des copains qui nous enrichissent de quelques minutes de discussions ensemble la main sur l'épaule.
Il y a un état d'esprit "24h" au camping là aussi mais là où tu voyais autrefois de simples tentes de camping, tu découvres maintenant de vrais chapiteaux, camping car etc et des espaces démesurés, délimités dès le vendredi matin à coup de rubalise de chantier: " ici, toi, t'as pas le droit de te mettre".

Ces 24h du Mans vélo sont une superbe épreuve, un truc d'enfer, dans un décor fabuleux mais qui devra à mon avis veiller à tous ces petits détails si il veurt rester dans la catégorie "cyclosprotive" et non "épreuve FFC toute catégories" sinon ça deviendra bientot un grand fourtout à tous les étages.

Je disputerai à nouveau cette épreuve mais enrichi d'un nouveau décor que je ne soupçonnais pas et dont j'aurai désormais connaissance en amont...



Aoû 21

quoi de neuf docteur

par Eric • Cyclosportives

Fiévreux depuis ce matin, plus ça allait et moins ça allait et l'étau serait d'un 1/4 de tour ma gorge toute les heures.
J'ai bu comme un trou, j'avais chaud froid froid chaud et impossible de s'alimenter sur les 6 premières heures.

Au terme de la 9e heure de course, j'ai posé ma puce chronométrique et mon dossard sans regret, avec raison et avec le sentiment d'avoir fait ce que j'ai pu, comme j'ai pu.
Réaliser encore 15h de vélo eu été au delà de mes capacités et je n'étais pas conditionné pour rouler à 25km/h dans le trafic pour finir au fin fond de la classe du classement. Je ne tirai aucune espèce d'honneur et de plaisir à finir en étant comme ça.
Il y a aussi le boulot lundi, on va pas faire n'importe quoi non plus avec le bonhomme.

Ce n'est pas ce que j'espérai et vous non plus sans doute....Dans la vie on fait comme on peut, pas toujours comme on veut.
Dans 48h ça ira sans doute mieux, une fois les soins prodigués et le corps mis au repos, je me dirai peut-être "mince c'est dommage" mais c'est comme ça.

Une semaine avant, tout colle, 24h avant tu fais un dernier entrainement où tu écrases les pédales et le lendemain paf ça colle plus:"ça c'est con", que disait Tassin dans le film "la 7e compagnie".
J'en ai vu d'autres, et dans d'autres catégories surtout.

En 2017, je partirai avec mon vélo probablement découvrir d'autres lieux et d'autres épreuves, parce que la monotonie guette chacun des amoureux.
Je rêve aussi de traverser la France d'Ouest en Est, de Strasbourg à Brest, les rêves sont faits pour être vécus.

Je vais courir à pied, j'irai chercher ce que je n'ai pas encore trouvé, j'irai voir d'autres lieux, d'autres gens, j'irai retrouver par magie le désert sud Marocain à l'occasion du Marathon Des Sables dont la préparation nécessite tant d'investissements..

Le sport va chercher la peur pour la dominer, la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre...et à chaque fois on remet le compteur à zéro.

Aoû 20

24h du Mans Solo, le Live

par webmaster • Cyclosportives

15h00 Départ donné sur le circuit Buggati Par Michel Drukker. C'est parti pour 24h de vélo.
17h00 Eric se trouve en 3ème position des solos hommes avec 16 tours de circuit, un peu moins de 70 kms. Aucun arrêt au stand.
19h15 5ème position avec 38 tours et 158,84 kms. 2 arrêts.
20h06 3ème du classement solo, 54 tours de circuit pour 225,72km. La nuit commence à tomber.
22h18 Après plus de 7h de course, Eric a fait 62 tours soit 259,16Km. Il est positionné 5ème du classement des solos.

Classement en live

Partenaires

B'twin,concepteur de vélos
Kalenji
La Mutuelle Bleue
Lunettes Orao
Fenioux Multisports les produits di�t�tiques, Compl�ments alimentaire et nutrition sportif.
Conception et assemblage de roues de vélo haute performance: gamme complète et fabrication à la carte.
Photographes.
Vélo de CLM FDJ