Le site officiel d'Eric Leblacher, coureur cycliste amateur Actu

J-

marathon des sables 2017

Eric Leblacher est bien protégé avec la Mutuelle Bleue

Archives

Sondage

Quel est votre nombre moyen d'entrainement par semaine ?
moins de 2 sorties
3 sorties
4 sorties
plus de 4 sorties
Flux RSS d'Eric Leblacher
Fan Club Eric Leblacher sur Facebook
Get Firefox

Actu

Aoû 23

Les 24h du Mans vélo

par Eric • Cyclosportives

Les 24h du Mans vélo.

Mon week-end n'a pas été top sportivement (Malade, j'ai abandonné apres 9h de course dans la catégorie solo) mais je vous livre tout de même quelques reflexions au sujet de cette épreuve au nom mythique.

Apres 8 éditions, les 24h du Mans vélo ne sont peut-être plus tout à fait l'épreuve "aventure" qui en a fait l'essence même de sa raison d'être.L'organisation est rodée, les bénévoles très nombreux et le décor tres bien planté.+ de 2200 coureurs au départ, 475 équipages, un public nombreux et un engouement palpable: génial

Le déroulement de la course est lui beaucoup + différent que les premières éditions auquelles j'ai participé (2009-2010-2011).
De + en + d'équipes ont des coureurs "équipiers" au sein de l'épreuve. Ils roulent pour eux, ils se laissent prendre des tours pour les reprendre et à nouveau tirer des bouts droits. Ce n'est absolument pas de la tricherie, ce sont juste les tactiques et stratégie de courses et c'est autorisé après tout donc aucun débat. Je regrette juste qu'au fil des ans, l'épreuve s'éloigne peut-ête de son esprit originel à savoir l'ultra longue distance à 1-2-4-6 ou 8.

Par le biais de ces stratégies, il y a de + en + 2 catégories de coureurs au départ: " les avec assistance" et " les sans assistance".

En catégorie solo par exemple ( la mienne), les meilleurs sont ravitaillés en cours de course par d'autres coureurs qui s'arrêtent pour eux au stand, prennent un bidon pour leur apporter en course, certains ont eux aussi des équipages "équipiers", certains ont même un vélo de rechange tout pret dans le stand qui leur permet de changer de vélo en cas de probleme mécanique ( ce qui a été le cas pour l'un d'entre eux) avant de repasser par le stand pour reprendre son 1er vélo réparé par les mécanos.
Si c'est autorisé, alors il faut autoriser le simple ravitaillement sur le bord de la piste pour les solos sinon on ne lutte pas à armes égales dans cette catégorie et l'épreuve devient un savant saupoudrage d'un peu tout.
Je pourrai aussi vous parler de cet équipage qui a donné sa puce et son dossard à un coureur d'une autre équipe pendant quelques temps histoire de remonter au classement...
De même, doit on autoriser les oreillettes alors qu'on les interdit chez les pros apres etre nous même (amateurs) les 1ers à dire que ça fige les stratégies et les initiatives personnelles ?

Le réglement stipule que tu ne dois pas entreposer ton vélo dans le box ( il doit etre à l'arrière du stand) et pourtant on s'y échauffe à l'intérieur,sur home trainer, à 2 pas de quelques coureurs "aventuriers" qui essaient de dormir un poil sur des matelas de fortune (l'esprit originel).
L'organisation fournit 6 chaises et 1 table par box ( on est en moyenne 5 à 6 équipes par box), à chacun de se le répartir ( 1 chaise par équipage non ?)...sauf que certains équipages prennent les 6 chaises d'entrée de jeu.

J'ai aussi été étonné qu'un partenaire offre un cadeau d'une valeur de 2000 (si c'est pas +) à celui qui battra le record du tour tandis qu'à coté de ça, pour 300 l'engagement, tu repars avec une magnifique paire de socquettes en souvenir...
Les frais d'orga doivent etre énorme c'est certain mais tout de même.

L'organisateur, altruiste et à l'écoute, a rappelé lors de son briefing d'avant course les règles et valeurs de bon sens/savoir vivre ce qui est tres bien. L'organisateur est un type bien qui ne mesure peut etre pas non plus toute les facettes de son épreuve.

Il est vrai qu'on y fait beaucoup de sourires, de rencontres et l'occasion est donné de retrouver des copains qui nous enrichissent de quelques minutes de discussions ensemble la main sur l'épaule.
Il y a un état d'esprit "24h" au camping là aussi mais là où tu voyais autrefois de simples tentes de camping, tu découvres maintenant de vrais chapiteaux, camping car etc et des espaces démesurés, délimités dès le vendredi matin à coup de rubalise de chantier: " ici, toi, t'as pas le droit de te mettre".

Ces 24h du Mans vélo sont une superbe épreuve, un truc d'enfer, dans un décor fabuleux mais qui devra à mon avis veiller à tous ces petits détails si il veurt rester dans la catégorie "cyclosprotive" et non "épreuve FFC toute catégories" sinon ça deviendra bientot un grand fourtout à tous les étages.

Je disputerai à nouveau cette épreuve mais enrichi d'un nouveau décor que je ne soupçonnais pas et dont j'aurai désormais connaissance en amont...



Aoû 21

quoi de neuf docteur

par Eric • Cyclosportives

Fiévreux depuis ce matin, plus ça allait et moins ça allait et l'étau serait d'un 1/4 de tour ma gorge toute les heures.
J'ai bu comme un trou, j'avais chaud froid froid chaud et impossible de s'alimenter sur les 6 premières heures.

Au terme de la 9e heure de course, j'ai posé ma puce chronométrique et mon dossard sans regret, avec raison et avec le sentiment d'avoir fait ce que j'ai pu, comme j'ai pu.
Réaliser encore 15h de vélo eu été au delà de mes capacités et je n'étais pas conditionné pour rouler à 25km/h dans le trafic pour finir au fin fond de la classe du classement. Je ne tirai aucune espèce d'honneur et de plaisir à finir en étant comme ça.
Il y a aussi le boulot lundi, on va pas faire n'importe quoi non plus avec le bonhomme.

Ce n'est pas ce que j'espérai et vous non plus sans doute....Dans la vie on fait comme on peut, pas toujours comme on veut.
Dans 48h ça ira sans doute mieux, une fois les soins prodigués et le corps mis au repos, je me dirai peut-être "mince c'est dommage" mais c'est comme ça.

Une semaine avant, tout colle, 24h avant tu fais un dernier entrainement où tu écrases les pédales et le lendemain paf ça colle plus:"ça c'est con", que disait Tassin dans le film "la 7e compagnie".
J'en ai vu d'autres, et dans d'autres catégories surtout.

En 2017, je partirai avec mon vélo probablement découvrir d'autres lieux et d'autres épreuves, parce que la monotonie guette chacun des amoureux.
Je rêve aussi de traverser la France d'Ouest en Est, de Strasbourg à Brest, les rêves sont faits pour être vécus.

Je vais courir à pied, j'irai chercher ce que je n'ai pas encore trouvé, j'irai voir d'autres lieux, d'autres gens, j'irai retrouver par magie le désert sud Marocain à l'occasion du Marathon Des Sables dont la préparation nécessite tant d'investissements..

Le sport va chercher la peur pour la dominer, la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre...et à chaque fois on remet le compteur à zéro.

Aoû 20

24h du Mans Solo, le Live

par webmaster • Cyclosportives

15h00 Départ donné sur le circuit Buggati Par Michel Drukker. C'est parti pour 24h de vélo.
17h00 Eric se trouve en 3ème position des solos hommes avec 16 tours de circuit, un peu moins de 70 kms. Aucun arrêt au stand.
19h15 5ème position avec 38 tours et 158,84 kms. 2 arrêts.
20h06 3ème du classement solo, 54 tours de circuit pour 225,72km. La nuit commence à tomber.
22h18 Après plus de 7h de course, Eric a fait 62 tours soit 259,16Km. Il est positionné 5ème du classement des solos.

Classement en live

Aoû 18

24h du Mans solo

par Eric • Cyclosportives

24h du Mans vélo, catégorie solo.
Départ samedi 15h

Ce week-end est celui coché depuis 9 mois, le der' des journées surlignées en jaune sur l'agenda 2016, la couleur des objectifs cyclistes...
Après Le Mans, il sera tant de se tourner tranquillement et j'espère sereinement vers autre chose.

A l'heure de me relancer pour la 3e fois dans la bagarre d'un 24h cette année, j'aurai là bas une grande pensée pour David Merchie et Guillaume Reux avec qui j'ai remporté 2 fois les 24h du Mans en duo (2009 et 2011) + une place de 2e toujours avec David (2010).

Hopa !



Aoû 13

Une victoire et une place de 2e dans la même journée !

par Eric • Courses sur route

La 1ere journée de la roue Fertoise sur le circuit automobile de la Ferté Gaucher


Vainqueur du 10km à pied le matin (départ 9h)

3'12/kil : ça tournait bien...



2e des 6h solo cet après-midi (départ 12h)
225 kms, des tours et des tours et des tours....



* Une charge importante cette semaine (24h d'entrainement)
* Le risque d'une journée sous une forte chaleur qui nécéssite d'etre vigilant dans la récupération
* Une transition montagne illico presto après 10 jours dans les Vosges, retour hier soir à 21h. Inversion totale des braquets
* L'occasion de répéter les appels au cerveau, (déjà) calé sur la stratégie des 24h qui est différente d'une épreuve de 6h aux conditions de course bien différente en +...

Une belle journée et une 1ere organisation qui tient déjà la route.
Petite roue Fertoise deviendra grande...: RDV en 2017.

Un tres grand merci aux bénévoles, à la JS ferté Gaucher, à Patrick, à la famille Maillet dont je porte une estime au moins aussi grande que mon penchant pour le coca light, et aux participants que j'ai croisé et avec qui on s'est souri, parlé ou encouragé mutuellement pendant lépreuve ( ça c'est en course à pied, parce qu'en vélo on s'encourage pas les uns les autres, ah non là ça rigole pas dit donc...)



Les 24 heures du Mans, départ samedi 20 août 15h. J-7

Apres les 24h du Castellet et le REV, mon 3e 24h en 3 mois est tout au bout...de la très grande aventure à vivre

Aoû 10

par webmaster • Course pied

Aoû 08

10km de Longemer (Vosges)

par webmaster • Course pied

Belle 6ème place d'Eric ce matin lors du 10km de Longemer dans les Vosges près de Gérardmer. Le chrono: 33'30'' (16'37'' au 5e km); une belle satisfaction alors que le cycle du moment n'est pas tellement la course à pied mais plutôt le vélo avec les 24h du Mans vélo qui se profile.
Une belle densité (le vainqueur n'est autre que Samir Baala, le frère de Meedi) et 500 coureurs au départ.

Aoû 02

Le programme d'août

par Eric • Non class

Mon 3e grand objectif de l'année est les 24h du Mans que je vais disputer en catégorie solo ( j'ai remporté 2 fois l'épreuve mais en catégorie duo 2009-2011).
Les 24h du Mans sont le Graal de l'ultra longue distance solitaire sur circuit automobile. J'irai pour faire ma course et vivre l'aventure en profitant de chaque instant car c'est vraiment une épreuve,un lieu et des conditions de courses solitaires exceptionnelles....mais difficiles aussi.

D'ici là:

dimanche 7 août:
le 10km à pied de Longemer(88) autour du lac ( j'ai fait 5e en 2015 mais bon j'avais pas fait 600 bornes de vélo 6j avant !!)



samedi 13 août:
Je vais disputer une épreuve d'endurance de 6h à La Ferté Gaucher ( les 6h de la Ferté Gaucher) sur un circuit automobile.
Séance d'entrainement idéale à J-7 du Mans.
En prologue de cette épreuve dont le départ est à 12h, il y a un 10km à pied sur ce même circuit (départ 9h) et je le disputerai aussi.
Ce sera la première fois que jenchaînerai 2 courses dans la même journée et surtout dans 2 disciplines différentes... On devrait pas être beaucoup à enchaîner les 2 courses je pense...!!!


Samedi 20-dimanche 21 août:
Les 24h vélo du Mans sur le mythique circuit Bugatti

Aoû 01

J'ai gagné !

par Eric • Cyclosportives

Un Grand Merci à tous pour vos messages sous toutes ces formes, de votre soutien (parfois dans des lieux inattendus sur le parcours),de vos sourires sur le bord de la route, de votre intérêt pour mon chemin..



Le Raid Extreme Vosgien: 570km 12000m de dénivelé 25 cols, dans un sens et dans l'autre, une nuit complète sur le vélo, pas d'assistance ni d'éclairage par voiture, pas de parcours fléché mais un road book, un check point tout les 70km en moyenne et le tout sous la forme dans un gigantesque contre la montre.
J'ai gagné en 23h19, 4 ans après mon 1er succès en 2012.



J'avais échafaudé une stratégie vestimentaire, sportive,alimentaire, mentale et mécanique...mais je la dirai pas parce que ça peut toujours resservir sur les années futures...!

Un grand merci à ma famille, à mon père qui m'attendait pendant 2h dans la nuit au sommet d'un col juste pour me dire "allez Eric !"

Un Grand "je ne sais quoi" à ma p'tite femme qui est sans doute l'essence de tout cela. Jamais je peux rendre ce qu'elle me donne,ce qu'elle connait des petits secrets, ce qu'elle sait du chemin, ce qu'elle voit ce qu'elle entend, ce qu'elle sait, ce qu'elle voit de la gymnastique perpétuelle à faire pour jongler avec ma vie professionnelle, ce qu'elle ressent, ce qu'elle donne pour prendre à sa charge une partie du quotidien familiale, ce qu'elle voit et qui nous fait marrer, ce qu'elle sait de l'envers du décor, ce qu'elle sait de mes réelles motivations, ce qu'elle sait de ce que je pense sur des tas de choses.
Même lorsque j'ai l'impression de sortir en héros d'une tonte de 2h du jardin et 13 sacs, je suis pas à la hauteur de Stéphanie, mon alter égo.

Je suis un sportif, pas + pas -, juste un sportif qui vit ce qu'il veut vivre...enfin je crois bien.

Je vous embrasse tous






Jul 28

Le raid extrême Vosgien

par Eric • Cyclosportives

Carnet de route -n°4- Le raid extrême Vosgien

Après 9 mois à y penser, me voici tout proche de prendre le départ du Raid Extreme Vosgien. Long de 570km, sur un mode contre la montre ( pas le droit de former un groupe), avec prés 20 cols à escalader , il est sans doute l'épreuve cycliste d'ultra longue distance la + difficile en France.
Par exemple et entre autre au fil du parcours on va devoir escalader 2 fois le grand ballon d ' Alsace, 3 fois le ballon d ' Alsace, le ballon de Servance, le col de Chevrières, le Platzerwasel, le petit Ballon, le col du Bramont, la route des Américains, etc etc

Parmi les participants, certains seront en catégorie "avec assistance", d'autres "dans assistance"; moi je suis "sans assistance".

La différence entre les 2 est que le coureurs bénéficie d'un véhicule suiveur durant toute l'épreuve ( qui peut le ravitailler et l'encourager à tout moment) et surtout qu'il peut profiter de l'éclairage de sa voiture suiveuse la nuit tandis que les "non assistés" s"éclaireront avec leur propre système de lampe avant-arrière.

Il y a un poste de ravitaillement tous les 70km environ avec obligation de "pointer" auprès des juges arbitres qui se postent aussi à d'autres endroits sur le parcours le parcours est donné via un road book, il n'est pas fléché donc il faut aussi avoir un certain sens de l'orientation, c'est aussi ça la différence entre l'assisté et le non assisté.

J'ai un sac de rechange qui se "promènera" de ravito en ravito afin de me permettre le changement de vêtements etc etc. réglementairement, il est possible de mettre un sac à chaque ravito. C'est mon père qui le posera à chaque fois, en + de couper au travers pour suivre ma progression.

Il y a au final un classement scratch et 2 classements distinctes. le classement est établi suivant le temps réalisé par chacun, c'est vraiment un contre la montre et nous partons d'ailleurs de 5' en 5' samedi matin

Le REV est une épreuve à la marge, un truc à faire et à vivre mais qui puise beaucoup d'énergie des mois durant.
Faire le REV, c'est être sans doute un peu différent des autres, c'est te sentir un peu en retrait lorsque chacun raconte à la machine à café du bureau ce qu'il a fait le week-end dernier....

Je suis préparé pour accomplir l'épreuve, j'ai cette année effectué des blocs dentraînements différents. Un peu moins d'efforts violents et courts, + de linéaires, + de force, + de technicité, + d'efforts sous max, j'ai essayé de faire au mieux. Cette saison, j'ai 3 épreuve de 24h à mon programme ( 24h du castellet, RE et 24h du Mans) et cela laisse des traces sur un organisme,
Jamais je me suis lancé sur un tel programme d'ultra longue distance. D'ailleurs, j'ai échoué sur l'ultra raid golf du Morbihan sans doute en partie parce que je m'y suis mal pris sur les jours et les 1eres semaines qui ont suivi les 24h du Castellet ( que j'ai gagné fin mai), j'ai pas assez rapidement tourné la page.

Je suis tantôt coureur cycliste, tantôt traileur, duathlète, coureur à pied de 10km ou moins, ultra traileur etc etc. C'est ça mon parcours, c'est ça ma carrière sportive depuis 10 ans que j'ai choisi de ne plus etre coureur cycliste professionnel.
C'est truffé d'avantages mais aussi inconvénients car je ne me focalise pas des mois durant sur la même spécialité ( quelle horreur quand on a la chance de pouvoir tout faire !)

J'ai déjà participé au REV, c'était en 2012 et je l'avais remporté au scratch ( j'étais non assisté). Depuis, l'épreuve a pris du volume et le niveau s'est encore élevé. Il y a cette année 4 ou 5 coureurs capable de remporter le classement ( assisté et non assisté tout confondu) dont 2 Luxembourgeois spécialistes d'ultra longue distance ( ils seront en catégorie avec assistance).
Un REV est tres long, tu passes par 36 000 situations, c'est un sacré morceau...

Par delà le résultat brut, on prend part au REV pour vivre une aventure sportive et solitaire, pour accepter la souffrance physique voir la détresse lorsque tu gravis un col à 3h du matin seul dans la nuit...!!!

Etre Finisher du REV n'est pas rien, ensuite je vais essayer de faire au mieux tout en profitant du moment et en me focalisant sur moi . Je suis moi, avec mes forces et mes faiblesses mais ça le fait plutôt pas mal....

3 semaines apres, je serai sur les 24h du Mans solo donc faudra pas de planter sur les 21 jours qui s'écouleront entre les 2.

Cette semaine, il n'y a pas grand chose à faire en terme d'entrainement d'autant que le duathlon de l'alpe d'huez a été mon grand temps fort. Hier midi, j'ai fait 1h30, aujourd'hui repos et demain j'irai faire 1h30.

Il faut surtout préparer son sac, penser à tout, étudier encore et encore le road book, se mettre dedans mentalement, peaufiner les détails multiples, récupérer, préparer le matériel et anticiper l'imprévu.

Et parce que je me projette toujours, je me suis inscrit pour le marathon de La Rochelle de fin novembre prochain, pour un 10e marathon et pour faire un bon chrono (record 2h41).
Ensuite, viendra le temps de rêver au prochain Marathon Des sables auquel je participerai en 2017 avec une bande d'amis et grâce à la bénédiction de l'un d'entre eux qui se démène en silence pour nous l'offrir

Rendez-vous pour le compte rendu du REV en espérant qu'il soit long...mais pas trop quand même...!

Partenaires

B'twin,concepteur de vélos
Kalenji
La Mutuelle Bleue
Lunettes Orao
Fenioux Multisports les produits di�t�tiques, Compl�ments alimentaire et nutrition sportif.
Conception et assemblage de roues de vélo haute performance: gamme complète et fabrication à la carte.
Photographes.
Vélo de CLM FDJ