Podium !

3e du 10km de la Saint Valentin Paris XIXe en 34’13 !

750 coureurs
On arrive à 3 plus ou moins au sprint.

5 fois 2km en plein coeur du parc de la Villette.
Un max de pavés, de pluie, de virages, des p’tites glissades et des pleins pleins de gens à doubler sur ce mini parcours.
ça faisait un peu critérium cycliste !

Épreuve très sympa, fun et pleine de chaleurs humaines ( organisée par le Front runner Paris qui est le club de course à pied lesbien, gay, bi, trans de la Capitale)

Trail blanc des Vosges

Victoire samedi sur la 1er étape nocturne du trail blanc des Vosges !

Dans des conditions extrêmes (pluie très forte, vent à 130km/h et neige), j’ai remporté une très belle victoire, j’étais tout content de ce succès devant 495 fins fous.

Le problème, c’est que je suis arrivé samedi matin avec un début de bronchite qui a pris de l’ampleur dimanche.

Par conséquent, je n’ai pas du tout défendu mes chances sur l’épreuve de 17km disputé sous la neige et le pluie à nouveau.
Par 39 de fièvre,j’ai accompli les 17km tranquillement en ayant les jambes de coton et en prenant cette étape comme un entrainement.

Résultat

Trail blanc du Gaschney(68). 2e !

1ere épreuve de l’année et 1er édition du trail blanc du Gaschney sur 19km. 460 inscrits et quelques spécialistes du quart Nord Est.
Je connaissais géographiquement le lieu, situé en plein massif Vosgien, mais sans jamais y être allé pour autant. Départ à 4h du matin de la maison, la journée s’annonce belle…

A l’échauffement, je remarque que la neige est parfois dur, qu’aucun chemin ou presque n’est damé mais aussi qu’il fait bon. par conséquent, je modifie presque intégralement ma tenue de course avant le départ.

Sur les 9 premiers kilomètres, nous sommes 6 puis bientôt 4. La partie est physique et la trace quasi inexistante.
Malgré tout, ça court vite car le niveau est bon je crois.
Je bascule à mi course à la 4e place à 45s de la 1er place, je m’accroche au podium en me focalisant sur ma course car je ne maitrise pas le niveau des adversaires que je sais de qualité. Il y a parmi eux un athlète Allemand du team Salomon trail et 2 membres de teams .
Je saisis un gobelet tendu par mon Père au ravito du km 10 et continue à pas lâcher. je suis au taquet mais les autres font pas les malins non plus.

La 2e partie de course me permet de gagner du terrain, les parties sont encore + difficiles et m’avantagent. Je passe le 3e et reviens dans le sillage de la 2e place. L’Allemand Martin Sendler prend la tête à 3000m de la fin, me voilà désormais 2e. Il me manque 30m pour retomber dans son sillage mais je les boucherai pas. Il reste 1000m à parcourir, les places sont établies et je profite des derniers instant pur arriver au ralenti main dans la main avec la mascotte de la course: le Yéti blanc. A l’arrivée,après 18km et 1h46 de course, je savoure le thé chaud ! Je réponds aux sollicitations de la presse et nous échangeons avec les autres concurrents sur l’épreuve.
Flammenkuche au ravitaillement, ambiance Autrichienne, podium devant un public nombreux et réchauffé par la bière locale + musique à bloc !

Une belle satisfaction et une épreuve comme j’aime, je me vide les tripes pour des trucs comme ça…




Trail blanc du Gacheney

La saison 2016 débute samedi sur les pentes Vosgiennes à l’occasion du trail blanc du Gacheney de 18km.
C’est la 1ere édition au Gacheney mais le plateau s’annonce relevé avec entre autre le champion d’Allemagne de la discipline et la plupart des spécialistes du quart nord-est.
Le trail blanc est un type d’épreuve que j’affectionne. Le parcours est 100% neige, très physique et la technicité est très importante pour avoir les bons appuis.
Mon matériel obligatoire est prêt, mes chaussures spécifiques aussi (Spikecross 3 de Salomon), ma stratégie aussi: en route !

Trail blanc

Je disputerai 3 trails blancs en janvier.
Un trail blanc est une épreuve nature disputée sur un parcours enneigé en montagne.

Samedi 23 janvier le trail blanc du Gaschney(68) 19km

Samedi 30 et dimanche 31 janvier Le trail blanc des Vosges
Samedi 7km nocturne et dimanche 17km sur les pentes du ballon d’Alsace.
C’est un trail en 2 étapes.

J’ai déjà disputé 2 trails blancs et c’était à Serre Chevalier. J’avais terminé 4e du 30km en 2014.

Trail de Senlis

J’ai bouclé les 29km du trail de Senlis.

2e jusqu’au km 18, j’ai ensuite levé le pied car j’étais cuit. Je finis en footing en m’étant même arrêté 10 minutes à un poste bénévole tellement j’en avais plein le cul.
Je ne suis pas fatigué au sens propre du terme, non je suis juste émoussé comme une cuve qui est pleine et qu’il faut vider avant de la remplir à nouveau.

Physiquement et mentalement, j’ai besoin de m’effacer et rentrer dans ma coquille…!

Il est tant de penser à 2016 et se plonger dedans avec beaucoup de motivation.

Je débuterai la saison 2016 sur le trail blanc des Vosges les 30-31 janvier.

Le trail de Senlis 29km

Dimanche je prendrai le départ du trail de Senlis long de 29km (7e en 2014)

Pas d’objectifs précis, juste l’envie de disputer l’épreuve et faire les 30 bornes. C’est aussi la possibilité de me situer physiquement en faisant une course au milieu d’un cycle d’entrainement. C’est aussi toujours une petite aventure que de faire une épreuve nature de 30 bornes et c’est bien ce qui me plait.

La bronchite est quasiment terminée mais je n’ai pas couru depuis samedi soir dernier ce qui a permis de récupérer des douleurs musculaires.
J’ai par contre roulé tous les jours (1h45 à 2h30) et bien travaillé sur home trainer aussi.

Le parcours du trail de Senlis est physique sans être très technique ce qui rend la course rapide pour une course de ce type.
L’épreuve est en autonomie totale, aucun ravitaillement sur le parcours.
1500 coureurs sont inscrits et l’épreuve est complète depuis 1 semaine.

Ce sera ma dernière épreuve de l’année 2015.

La noctambule Penchardaise

Semaine difficile car je suis toujours malade. Je pensais « maîtriser » le rhume par automédication mais ça s’est dégradé jeudi et j’ai du consulter un médecin.
Verdict: sinusite et bronchite avec traitement antibiotique à la clé.

Musculairement, je ne récupère pas bien de La Rochelle et il me faut un peu + de temps qu’à la normal.

Un peu à la dernière minute, je me suis aligné hier soir au départ d’une course nature nocturne de 16km qui se disputait non loin de la maison.
Je connais très bien les organisateurs, mes proches y étaient bénévoles (ils géraient le ravitaillement à mi parcours) et j’avais par ailleurs choisi de supporter cette organisation.

Mon objectif était de reproduire un entrainement, de rester sous pression et d’ajouter une épreuve nouvelle à ma saison.
Sans surprise, je n’avais pas les jambes pour me battre mais j’ai pris une place de 5e qui me satisfait pleinement. Nous étions 300.

Je continue à me soigner, tout devrait rentrer dans l’ordre sous 8 jours je pense.

2 possibilités pour la fin d’année:

– soit je reste sur mon envie de prendre part à un marathon le 3 janvier prochain et je fais la fin d’année en conséquence avant d’aller les 30-31 janvier sur un trail blanc de 2 jours dans les Vosges
– soit je fais l’impasse pour rentrer sur un cycle d’entrainement de 8 semaines avant d’aller au trail blanc.