24h d’Alpe d’Huez: compte rendu PROVISOIRE

J’ai établi aujourd’hui et sans assistance mon record officiel sur les pentes de l’Alpe d’Huez en escaladant la montée mythique de 14km à 14 reprises en 24h. J’avais la possibilité de faire une 15e montée avant le gong final mais j’étais cuit et très frigorifié.
J’ai fait les 14 premières heures sur une base légèrement en avance sur le tableau de marche. La nuit fut parfaite jusqu’à ce qu’une pluie violente, un vent froid, 2 degrés et neige sur le sommet ne viennent donner un caractère beaucoup plus difficile encore…comme si il y avait besoin de ça en plus!
Je suis satisfait, je ne le pensais pas vraiment réalisable surtout avec cette météo et en cette fin d’été où les journées commencent à être amputées nettement de jour. J’avais d’ailleurs choisi une date de pleine lune pour m’aider.
Les records sont fait pour être battus, l’avenir est à écrire… mais place au repos pour le moment !

Mon temps est donc de 22h11 pour 14 ascensions de l’Alpe d’Huez. Départ du bas, arrivée au sommet.

24h d’Alpe d’Huez: le Live

Jeudi 30/08/2012 17h: départ
Jeudi 30/08/2012 22h40: 4ème ascension, le ciel est dégagé, éclairé par la pleine lune. Tout va bien.
Vendredi 31/08/2012 4h50: 8ème ascension. La fatigue se ressent.
Vendredi 31/08/2012 8h15: 12ème ascension. Il pleut fort et la température est à peine positive. La condition physique est bonne mais la fatigue est bien présente.
Vendredi 31/08/2012 15h25: 14ème et dernière ascension. Pluie, vent et même neige au sommet.

Résultat de la Grandfondo les 2 Alpes 165km: 3e

Je termine 3e aujourd’hui et 2e au classement final sur les 2 épreuves cumulées.
Un beau plateau de concurents ce matin au départ avec de fortes individualités.
La course s’est en partie décantée dans le col du Parquetout km 60(et ses pourcentages de 13 à 18% sur 7km). Je l’ai pris en main dès le pieds en durcissant l’allure et en bas de la descente suivante nous n’étions plus que 8.
Je connaissais bien la descente de l’Alpe du Grand Serre et j’ai décidé(km98) de la faire en tête. En bas, j’avais 45s d’avance et j’ai poursuivi mon effort. Certe la vallée qui suivait allait me désavantager mais le vent 3/4 dos était un allié et le groupe de 8 et son entente moyenne ne me convenait pas. Pis, la meilleure défense c’est l’attaque après tout et j’espérais le retour d’un petit groupe et non du reste du groupe dans sa totalité.
Mon avance s’est portée à 1’45 avant qu’un coureur du team Scott Les Saisies ne décide malheureusement de quasiment se sacrifier pour son leader du jour. au sein du groupe de 4 détaché en poursuite. Il a roulé très fort et a réduit l’écart au pieds de l’Alpe d’Huez(30s).
Finalement et après 50km d’échappée solitaire,,seuls 2 coureurs rentreront sur moi à 8km de l’arrivée soit dans la montée finale vers les 2Alpes. Ils me lacheront ensuite
Je termine 3e et je suis satisfait même si je dois laisser échapper la victoire au général des 2 courses , la victoire revenant au 2e du jour le professionnel Hollandais Wouter Sybrandy de l’équipe continental Britannique Sigma sports, 4e la veille sur le chrono.
je pense que j’ai perdu l’épreuve d’abord en n’emmenant aucun coureur avec moi dans la vallée(beaucoup pensent trop aux attaques en montée mais mésestiment les attaques en descentes !) lorsque le team scott les saisies a décidé de sacrifier un coureur à rouler mais c’est la course et c’était bien joué de leur part même si ça ne leur a finalement pas souri.
Place à ma tentative de 24h sur l’Alpe d’Huez…






A l’assaut de l’Alpe d’Huez sur 24 heures !

Je tenterai jeudi 30 août, jour de pleine lune, d’accomplir 24 heures en solo sur les pentes de l’Alpe d’Huez. La fenêtre météo semble être bonne.
Départ 11 heures pour une arrivée le lendemain…
Cette aventure, que je vais vivre seul et à la marge est un défi personnel.
Ce challenge n’a jamais été tenté(contrairement à d’autres cols comme par exemple celui du Ventoux), aucun historique ne le relève…
Équipé d’un vélo traditionnel sans ajout de prolongateur, je disposerai au bas de la montée d’un stand pour me ravitailler, installer mon éclairage pour la nuit,enfiler des vêtements,etc…
Le parcours sera celui de la montée de l’Alpe d’Huez avec à chaque extrémité le rond point de Bourg d’Oisans(soit à 400m du bas de la difficulté) et le rond point dit du signal soit 100m après le sommet. Retour par la route du Signal puis en sens inverse de la montée. Soit 29,1km par tour pour 1125m de dénivelée et 14km d’ascension.
L’objectif sera d’atteindre les 15 ascensions et près de 17000m de dénivelée….
Toute ascension débutée avant le top final des 24h sera comptabilisée pour peu qu’elle soit achevée bien évidemment.(avec determination du temps final)

La Granfondo Les 2 Alpes ce week-end avant…

Aujourd’hui 90km d’entrainement après une bonne journée de repos lundi. En allant et en revenant à vélo de ma compétition de dimanche, j’ai tout de même fait 6heures de selle: dernière charge idéale.
Je dispute ce week-end la GRANFONDO LES 2 ALPES. Un contre la montre de 10km samedi sur les pentes de la montée des 2Alpes

avant l’épreuve en ligne de 165km le lendemain avec 5 cols. Je connais les routes par coeur, je sais le niveau relevé, je sais que le week-end va être géniale aussi…

Par ailleurs, le tour de l’avenir challenge challenge, que je devais disputer la semaine prochaine(et en clôture de ma saison vélo) est annulé. Pff…
Je réfléchis à un projet de substitution, un projet pour un défi un peu fou, un défi qui n’a peut-être encore jamais été réalisé par un autre cycliste…Trop dur ? Je me décide sous peu.

Résultat course 1ere catégorie Fublaines

Je termine 6e de l’épreuve 1ere catégorie de Fublaines disputée cet après-midi sur 115km et par une très forte chaleur.

Le début de course a été difficile car je n’avais vraiment pas de bonnes jambes. La faute aux 700km en voiture d’hier, synonyme de retour de vacances, et à la mauvaise nuit qui a suivi(les enfants avaient chaud…!). Je n’avais aussi pas disputé d’épreuve de ce type depuis 2 mois.

Bref, j’ai laissé passé le mauvais moment durant lequel 5 hommes se sont échappées ainsi qu’une dizaine d’autre en contre attaque.
A 35km de l’arrivée, j’ai accéléré dans la côte afin de jouer « ma dernière carte ». En 1 demi tour, je suis revenu sur la contre attaque avant de les lâcher au tour suivant.

J’ai emmené avec moi un coureur qui ne m’a été d’une grande aide car il était un peu « cuit » sur la fin. Je termine avec lui derrière les 5 hommes et prends la 6e place ce qui me satisfait car l’affaire était mal barrée à mi course…
J’ai pas lâché dans la tête et je crois que c’est ce qui m’a permis de renverser en partie la tendance.
Direction Les 2ALPES ce week-end pour la GRANFONDO LES 2 ALPES avec un chrono le samedi(sur la montée des 2alpes) puis l’épreuve en ligne de 165km le lendemain avec 5 cols. Un classement général est établi sur les 2 échéances.