J-7

L’objectif est le levier de la motivation…

Mercredi, debout 4h45, 30km tôt ce matin, kiné le midi, petit pois à la gamelle en déjeuner.
je crois que c’est les petits pois réchauffés au micro onde qui restent le + difficiles à accepter dans tout ça…!!

Jour J-7

Le trail des ducs de Savoie TDS 119km

De retour des Vosges où j’y ai passé 2 semaines.
J’ai multiplié les entrainements à pieds et à vélo en ajoutant 2 compétitions.
Le terrain Vosgien est vraiment très bon pour s’entrainer sur les 2 disciplines.
Le trail des ducs de Savoie approche, c’est mercredi 26 aout le jour J !
119km, des milliers de mètres d énivellés et des cols de haute montagne à escalader entre Courmayeur et Chamonix.
Considéré comme pus exigeante que l’UTMB (ultra trail des mont Blanc), j’ai l’expérience d’y avoir pris part en 2014 et je compte m’appuyer sur ce vécu pour encore mieux la vivre et en profiter dans la douleur et le plaisir !
J’ai un objectif mais il n’est pas forcement en terme de classement bien qu’il aille souvent de paire. Je sais en tout cas pourquoi j’y vais et je sais aussi ce qu’on rencontre quand on part pour plus de 22h de course en haute montagne avec 2000 coureurs surmotivés au départ:
Il y 36 000 paramètres à gérer !

C’est mon objectif de l’été, j’ai fait ce qu’il fallait pour même si il me reste encore une semaine à bien gérer pour affuter le physique et optimiser le tout.
Le programme prévisionnel:
Lundi:
1h20 de home trainer avec 8×5′ 3′ recup + 1h de course à pieds juste après
Mardi:
Repos
Mercredi:
30km course à pieds, allure 5’au kil – Piscine (sauna)
Jeudi:
2h vélo avec travail puissance sur 7 difficultés
Vendredi:
repos – Piscine (sauna)
Samedi:
5h00 vélo
Dimanche:
1h15 course à pieds footing avec 9x200m
Lundi: repos
Mardi: repos
Mercredi:
Le trail des ducs de Savoie 119km

La fin 2015 sera synonyme de marathon puisque je vais monter sur la distance à La Rochelle le 29 novembre. Je le préparerai à mon rythme durant 2 mois et demi. Je suis super motivé pour le refaire une 4e fois ( ce sera mon 9e marathon) et pour descendre sous les 2h40.

Pour finir, je vous livre 2 infos de nouvelles épreuves pour 2016 déjà: je serai au départ de Bordeaux-Paris cyclisme 630km ou encore au départ de la Barjo ultra trail 110km.

On en reparlera, on a encore bien le temps: pour l’instant, il y a la TDS…!

Podium!!!!

Eric a terminé 2e ce matin du trail des Charbonniers (18,6 kilomètres) sur les pentes du Ballon d’Alsace. Et pourtant, après 3km, il a été victime d’une chute/glissade qu’il a « obligé » à lever le pied 2 minutes…… Ensuite, il n’a pas paniqué, a doublé le 2e et le 3e à 2km de l’arrivée pour prendre donc la place de 2. Le 3e d’ailleurs est Samir Baala, le frère de Mehdi. Une course bien menée tactiquement et mentalement, un très bon résultat à 17 jours de la TDS à Chamonix.

Nouveau trail vosgien……

Demain, Eric sera au départ du Trail des Charbonniers dans la station de Rouge Gazon, sur les pentes du Ballon d’Alsace. Un trail de 18,6 kilomètres et 650 mètres de dénivelé sur les pentes du célèbre col des Vosges. Avec la présence, entre autres, du double vainqueur de cette épreuve Samir Baala.

5e du 10km de Longemer

Ce matin, Eric a terminé 5e du 10km de Longemer (Vosges) en 33’31 » (passage au 5km en 16’38 »). Un exercice pas facile pour sa 7e compétition en 1 mois. Étant 6e, tout seul, pendant 6km, Eric a gagné une place sur la fin de course……ça tombait bien, seuls les 5 premiers recevaient une prime à l’arrivée!!!!!!!
450 participants, 55 mètres de dénivelé + et un grand soleil pour clôturer le tout!!!!!!!

Le mois d’août !

Je suis maintenant totalement tourné vers le trail des ducs de Savoie 119km qui se déroulera mercredi 26 août.
C’est une épreuve de l’UTMB, c’est aussi un des trails les plus difficiles de France et sans doute le plus technique des épreuves de l’UTMB.

J’y ai participé en 2014, c’est une vraie aventure…! J’avais très bien figuré, l’histoire est à récrire en 2015. C’est une course superbe, un truc à part aussi…C’est vraiment dur pour résumer quoi !

L’objectif 1er reste d’etre finisher après + de 22h de course environ.

Epreuve de montagne, comportant de nombreux passages en altitude (>2500m), dans des conditions climatiques pouvant être très difficiles (nuit, vent, froid, pluie ou neige), nécessitant un très bon entraînement, un matériel adapté et une réelle capacité d’autonomie personnelle.

Principales difficultés :
Arête du Mont-Favre (2435m), Col Chavannes (2603m), Col du Petit Saint-Bernard (2188m), Passeur de Pralognan (2567m), Col de la Gitte (2322m), Col du Tricot (2120m)

Course de pleine nature empruntant les sentiers de Grande Randonnée du pays du Mont-Blanc, de la Vallée d’Aoste, de la Haute Tarentaise et du Beaufortain.

Je vais pouvoir multiplier les entrainements spécifiques, j’espère en tirer profit.
Je vais aussi réduire les longues sorties vélo pour remplacer par des séances + courtes et en ajoutant des intensités sur home trainer.
Il faut aussi ménager l’organisme et accorder de la récupération pour laisser à l’organisme la capacité d’assimiler l’entrainement et surcompenser.
Le grand danger du coureur à pied est la blessure donc je dois etre toujours très vigilant.
Enfin, niveau matériel, j’ai déjà mon équipement mais pour la 1ere fois je partirai avec des batons de trail.

Cette épreuve nécéssite une vraie préparation.

Après la TDS et après récupération, mon prochain objectif sera le marathon de la Rochelle dimanche 29 novembre que je vais préparer du mieux possible en 12 semaines avec un objectif temps inférieur à 2h40.

Le programme d’aout:

– dimanche 2 : 10km de Longemer(88)
– dimanche 9: trail 20km des Harbonniers(88) sous reserve
– mercredi 26: la TDS 119km !
– Dimanche 30: La cyclosportive les ballons Vosgiens 160km. sous réserve (j’aimerai bien si je peux !!)

Les foulées de Meaux 10km

Une toute petite parenthèse par le 10km de Meaux ce matin après m’être décidé hier soir avant d’aller coucher.

Une grosse chaleur, 60m de dénivelée qui font toujours chier et une chouette 3e place en 33’06. Yeah !

Avec mon Loulou, on a tous les 2 gagné la même médaille:

Non mais c’est pas la grande classe ça ?

Fait !

Voilà l’ultra trail de la vallée des lacs de Gérardmer(88) bouclé à la 22e place après 12h10 et 87km à parcourir.350 coureurs ont pris le départ.

C’est un ultra trail vraiment exigeant et technique, il fait parti des + techniques auquels j’ai pris part.
La pluie quasi continue depuis notre départ à 4h du matin et la fraicheur relative (5° au plus bas) ont rendues l’épreuve encore plus intense et éprouvante.

J’ai longtemps été pointé entre la 13e et la 15e place jusqu’à ce que je ramasse une belle gamelle dans une descente de montagne au km 46.
Elle m’a bien calmé et j’ai perdu un peu mes repères en descentes ensuite car j’ai ressenti une douleur au genou (parti depuis) et au dessus du pied (pas encore parti celle là par contre. J’ai ressorti l’artillerie lourde voltarene, compex, glace du coup).
Ma jambe gauche peu souple est un frein sur certains secteurs de course et elle m’oblige à la prudence parfois: je l’aime quand même…!

J’ai reculé au classement mais je termine néanmoins satisfait. Je suis toujours très content d’etre acteur de ces épreuves qui sont pour moi de vrais aventure comme j’aime.

L’ultra trail de la vallée des lacs est une épreuve éprouvante et j’ai fini un peu cassé pour être honnête !

Cassé certe mais avec mon tee shirt finisher enfilé fièrement le samedi soir pour filer à la fête de la musique au concert de Dany Brillant qui se produisait dans le village à 3km de chez nous !

photos à suivre