Bourg d’Oisans – St Christophe en Oisans

J’ai gagné ce matin la course de côte de 21km reliant Bourg d’Oisans à Saint Christophe en Oisans.
J’ai accéléré à 5km du sommet avant le lieu dit le plan du Lac pour franchir la ligne en vainqueur avec 55s d’avance sur un coureur de Grenoble Isère Métropole et le coureur anglais second hier.
Toujours aussi sympa à faire: un décor majestueux, un soleil omniprésent et 44′ de course dans la montagne.

Le défi du Granon samedi 14 aout

Le col du Granon est un parmi les plus difficile des Alpes et culmine à 2413m. La course cycliste « Le défi du Granon » se disputera samedi 14 aout sur l’unique montée et je serai au départ.
l’escalade commence à Saint-Chaffrey (11,5 km pour 1 053 m de dénivelé à 9,5 % de moyenne). Le Granon est situé à 10 km du hameau de Villard-Laté, commune de Saint-Chaffrey. Le premier kilomètre à 10 % se situe à Villard-Laté puis le dénivelé moyen est situé entre 8 et 9 % jusqu’au sixième kilomètre. À ce niveau, au hameau des Tronchets, le dénivelé moyen repasse à 10 %. Le kilomètre qui suit, au lieu dit Plainalp est le plus difficile avec une moyenne de 10,5 %. Les 500 derniers mètres de l’ascension sont les plus faibles avec une moyenne de 6,6 %.

Lors de l’édition du Tour de France 1986, l’arrivée de la dix-septième étape au départ de Gap s’est jugée au sommet du Granon, classé hors-catégorie pour l’occasion. Cette unique arrivée au sommet a été remportée par l’Espagnol Eduardo Chozas.

22j de montagne 6 épreuves dont une cyclosportive La Risoul

La 1ere partie de semaine n’a pas été trop importante en entrainement mais j’ai roulé et avec une thématique à chaque fois.
Mon programme des 3 prochaines semaines sera montagneux et comprendra plusieurs épreuves cyclistes:
– 2 courses sur LA MONTÉE DE L’ALPE D’HUEZ (j’ai remporté une édition l’an passé)

J-7 Tour du Mont Blanc cyclosportif – Le cahier des charges

Dans 7 jours, j’y serai…150 à 200 coureurs sont annoncés venus de nombreux pays pour 330kms au programme, 8000m de dénivelé, 7 cols et 3 pays à traverser.
J’ai étudié aujourd’hui le cahier des charges et le règlement qui rappellent entre autre l’interdiction du drafting (il est interdit d’être dans la roue d’un concurrent).
C’est une épreuve longue distance, une véritable aventure et j’en suis bien conscient…Je suis aussi extrêmement motivé…
J’ai établi une cheik liste pour tacher d’ anticiper certains points logistiques que l’imprévu pourrait perturber.
La météo annonce beau temps ce qui facilitera ce départ très matinal(5 heures) qui obligera à avoir recours un système d’éclairage au moins le temps de la descente du col des Saisies.
Côté entrainement, inutile d’en remettre des heures et des heures: j’ai fait hier 3h30 avec des sensations qui sont meilleurs de jours en jours depuis la fatigue physique dû au week-end de La Marmotte.
Demain, ce sera plusieurs séances de sprints lors de mon entrainement et une visite chez mes amis les kinés le midi pour une séance Compex de récup’.
Enfin, je me suis entretenu cette semaine avec un des membres du comité d’organisation du Paris Brest Paris 2011 en vu de me préciser les étapes à accomplir pour être au départ dans 13 mois. C’est encore loin et il y a cette course autour du Mont Blanc bien plus proche…

8e de La marmotte et vainqueur de la grimpée de l’Alpe

J’ai pris samedi la 8e place de la cyclosportive La Marmotte en terminant par ailleurs 3e français. La victoire revient au Hollandais Michel Snel devant un autre Hollandais Bert Dekker et un italien de 28ans, ex professionnel.
7500 participants et 41 nations étaient au départ.
Sorti seul en échappée dans les derniers hectomètres du col du télégraphe, je fus repris à 5km du sommet du Galibier par 7coureurs, ce qui constitua l’échappée décisive.
J’ai malheureusement subi une bonne défaillance dans l’Alpe d’Huez et j’ai lâché prise dès le pieds pour escalader l’ascension mythique seul ensuite.
Cet accessit me satisfait pour autant, j’étais en bonne condition et le niveau était relevé; dommage d’avoir craqué comme cela mais c’est le sport…Je pensais avoir les jambes pour « jouer » le final et j’ai été le premier étonné de me voir « garé » comme cela !
J’ai fait mon maximum en jouant la carte offensive alors que le scénario du jour tend à montrer que l’attentisme (au moins jusqu’à Bourg d’Oisans) était à privilégier.
4 ex professionnelles et 5 nations différentes parmi les 10 premiers: La Marmotte a vraiment quelque chose de magique…

Aujourd’hui changement puisque j’ai pris le départ de la grimpée de l’Alpe à la place de la cyclosportive La Madeleine: bon choix puisque… J’AI GAGNE !
J’ai lâché mes 6compagnons d’échappée à 3km de l’arrivée (virage 4) pour finir en donnant tout. J’étais très concentré sur l’épreuve du jour et j’ai accompli un échauffement sérieux pour arriver au pieds en étant déjà chaud ! Ensuite, tout s’est joué avec les jambes et la tête puisque le plateau des participants présentaient de grosses similitudes avec celui de la veille et que la fatigue était présente dans toutes les jambes.
Dommage que la gestion des classements fut si confuse à l’arrivée (le classement était effectué par puce électronique) et source d’erreurs de temps pour certains…