Le pic de forme

La période qui achève un cycle d’entraînement permet d’arriver le jour de la compétition au maximum de nos possibilités, c’est le pic de forme.
C’est un juste équilibre entre l’augmentation des capacités physiques liées à l’entraînement mais aussi à un minimum de fatigue.
C’est à ce moment qu’il faut observer une phase de réduction de l’entraînement, bien sur pas un arrêt complet de l’activité physique pour ne pas que les aptitudes baissent.

Un programme d’entraînement doit comprendre des phases de « travail intensif » et des phases de « régénération » afin d’amener l’athlète au top de sa forme et faire en sorte que ce pic de forme arrive au bon moment. Pour que les semaines d’entraînement débouchent sur « un pic de forme », il faut qu’il y ait une phase d’allègement avant l’objectif.
Un pic de forme ne peut être atteint que 3 à 4 fois dans l’année et ne se prolonge pas au delà d’un mois pour un seul des pics. Les autres seront de l’ordre de 2 semaines maximum. Après l’avoir atteint pour la/les compétitions souhaitées, il faut récupérer pour le déclencher une nouvelle fois pour un prochain objectif.
En conclusion, faire du jus, « s’affûter », surcompenser : autant d’expressions synonymes qui signifient que « lever le pied » une à deux semaines avant la compétition est absolument nécessaire si l’on veut se présenter dans un bon état de fraîcheur sur la ligne de départ. En bref, il est inutile d’en rajouter pour se rassurer. » RÉCUPÉRER C’EST AUSSI S’ENTRAINER »

Fracture du 2e métatarsien

Au réveil ce matin, la douleur au dessus du pieds droit était lancinante et sur avis de mes amis kinés, j’ai consulté mon médecin du sport (qui officiait ce jour en qualité d’urgentiste au CH de Meaux).
Bilan: Fracture du 2e métatarsien, une fracture dite de fatigue c’est à dire consécutive à une suppression physique.
Je n’étais pas en surégime physique mais le doc estime que l’alchimie météo très froide-charges de travail progressives-légère prédisposition peuvent expliquer cela.
Et puis et puis, il y a aussi la fatalité, auquelle je crois parfois.
Je porte une attelle durant 4 semaines, attelle que j’ai préféré au plâtre. Pas de couse à pieds durant cette période (bien évidemment) et vélo uniquement sur Home Trainer à première vue…..
Je prends cette annonce avec philosophie bien qu’étant quelque peu abattu. Je n’imaginais pas un lendemain comme celui-ci mais La Rochelle est désormais derrière moi.
Je dois repenser les mois à venir (pas de trails montagneux) et après en avoir discuté, nous avons décidé de se tourner vers la saison 2011 cycliste mais d’objectiver comme premier rendez-vous le duathlon international de Meaux dimanche 13 mars. Pour cela, 2 sorties à pieds: 6 février sur 10km et 27 février sur 5km. Il n’y aura très vraisemblablement pas de marathon de Paris 2011(car je veux pas me remettre dans 1 prépa de 10 semaines à cette période) mais je vais participer à davantage d’épreuve cyclistes 2e catégorie sur le printemps avant de me tourner vers le calendrier cyclosportif jusque fin août. Les épreuves cyclistes vont étre nombreuses, belles et dures et je vais identifier mes objectifs.
Je souhaite accéder à la 1ere catégorie à la fin de saison avant de me replonger vers une prépa marathon La Rochelle à l’automne et 2 trails à la montagne ensuite.
Si l’objectif d’accession est atteint, je pourrai me livrer sur les 3 premiers mois de 2012 à une autre prépa marathon de printemps(Paris? Le Mont Saint Michel?)
L’avenir passe donc déjà par un recouvrement total et dans les délais et ça commence tout de suite…

La saison 2011

La liste des épreuves disputée par Eric jusque mi-juillet est en ligne, rubrique PROGRAMME. La participation au Paris-Brest-Paris a définitivement disparu.
Après longue réflexion, il a décidé de faire de cette belle aventure qui se déroule tous les 4ans et davantage randonnée que compétition, une échéance beaucoup plus lointaine (2015 ou 2019).

Une semaine d’entrainement: 13 au 19/09

J’ai débuté cette semaine avec grosse motivation la longue période m’amenant au marathon de La Rochelle.
La reprise baskets aux pieds se passe très bien et les 3 premiers entrainements ont tout de suite pu être composés d’un travail spécifique: intensités courtes par 2 fois, dynamisme et travail sur le positionnement du haut du corps (je dois améliorer mon gestuel).
En compagnie d’autres coureurs, j’effectuerai demain une sortie de 2h00 en forêt avec un travail de VMA sur 45′.
Le vélo est intégrée à tout cela aussi j’ai enchainé cette semaine de l’Home Trainer et de la route (3h30 ce matin à l’occasion de la randonnée du Pays de Meaux).
Ma première épreuve sera le 3 octobre sur un 10km à Vincennes. Une semaine après, ce sera le 20km de Paris puis Reims à toute jambes (10km ou semi) et le championnat de France de semi en Bretagne le 31/10 comme dernière épreuve préparatoire.

Résultat du sondage

Vous avez été amené, sur mon site, à répondre à cette question:
Quel est votre principal outil d’entrainement ?

Le résultat final est le suivant:

A le cardio fréquencemètre 68 %
B le capteur de cadence de pédalage 2 %
C votre vitesse instantanée 24 %
D le capteur de puissance 6 %

Le prochain sondage est porte sur le port du casque à l’entrainement. N’hésitez pas à voter !