Eco trail de Paris 80km. J – 6

Le stress s’installe petit à petit, je crois même que ça fait bien longtemps que je n’avais pas ressenti de la peur en plus de la pression !
Les deux ne sont souvent pas incompatibles pour autant mais disons que pour l’éco trail, je sais qu’il va falloir être extrêmement fort physiquement et mentalement et que le simple fait d’être finisher sera ma première grosse victoire !
Je crois que je doute un peu aussi ! Je n’ai encore jamais fait un truc pareil, ce sera ma première.
Je suis préparé, physiquement je monte en puissance, en tonicité et en fraicheur de jours en jours. Pas de soucis traumatologique mais une petite bronchite soigné aussitôt et grâce à des produits de phytothérapie. Les derniers jours, je vais continuer à récupérer encore tout en maintenant le corps en éveil sur mes ultimes entrainements.
La météo pour samedi n’est pas très optimiste donc il faudra peut être charger un peu plus le sac à dos de course d’une paire de gants ou d’un maillot de rechange…

Pour info le matériel obligatoire:
Pièce d’identité,
Réserve alimentaire,
Couverture de survie,
Brassard réfléchissant,
Réserve d’eau minimum 1,5 litre,
Un gobelet personnel 15cl minimum,
Une lampe frontale, en bon état de marche avec piles de rechange,
Téléphone mobile (mettre dans son répertoire les n° sécurité de l’organisation, ne pas masquer son numéro et ne pas oublier de partir avec des batteries chargées).

Séance de vitesse pour finir au pieds du podium !

Je termine 4e du 15km d’Esbly en 53’30 sur un parcours loin d’être simple. Une bonne séance de vitesse en somme et je n’avais pus fait ça depuis la préparation du marathon de La Rochelle en novembre dernier.
Je n’avais pas les armes pour lutter pour la gagne mais j’espère que je les aurai eu si la distance avait été…5 fois plus importantes.
Dans 13 jours, je prendrai le départ de l’éco trail 80km de Paris: objectif finisher pour une distance et une durée de course que je découvrirai totalement.

D’ici là, fraicheur,tonicité,préparation du corps(les pieds…) et de l’esprit(!!) seront au programme. Des entrainements toniques sont prévus et j’effectuerai une ultime séance de 3 heures 30 à pieds dans 3 jours à J-10. C’est à la montagne que je pars m’oxygéner cette semaine.


Le 15km d’Esbly

Dimanche, direction Esbly pour un 15 kilomètres. C’est un parcours qui n’est pas évident avec entre autre 2 belles difficultés longues d’1 kilomètre au moins chacune.
La séance d’ostéopathie de mercredi m’a fait le plus grand bien, elle m’a libéré de nombreuses tensions musculaires, respiratoires et digestives induies par la répétition des efforts.
Je suis quasi dans la dernière ligne droite vers l’éco trail 80km de Paris, il reste 15 jours.

Eco trail de Paris 80km. J – 20

Cette semaine j’avais prévu un gros bloc d’entrainement de 6 jours pour m’emmener à J-18 où à partir de là, j’allégerai progressivement.

4h15 de vélo + 1h45 à pieds le 1er jour, 2h35 de vélo + 1h25 de home trainer le 2e jour, 3h20 à pieds le 3e jour, 2h00 de home trainer + 1h30 de home trainer le 4e jour, 2h30 de vélo le 5e jour et 4h00 à pieds le 6e jour.
Intensité, exercice de force, allure éco trail,foncier…bref je suis fatigué mais c’est aussi le but.
Dimanche prochain, je suis engagé sur le 15km d’Esbly (2e en 2011) que je vais considérer comme un entrainement. On sera à moins de 2 semaines de l’éco trail donc attention à ne pas trop donner d’autant que le revêtement sera différent. Mais cette épreuve va permettre de travailler la vitesse et prendre des repères après avoir enchainés 2 jours de repos en 4 jours.
Ensuite, direction la montagne, en famille, pour souffler(j’en ai besoin), profiter, m’entrainer aussi (4 fois dont une ultime sortie longue de 3h30) et refaire petit à petit la surcompensation nécessaire au jour où je dois compter environ 6h45 d’effort, 6h45 de course à pieds…!
Il faudra un maximum de fraicheur en ayant bien anticipé la charge de travail en amont.

En route vers l’éco trail de Paris 80km !

Mon choix est fait: je suis inscrit sur l’éco trail de Paris 80km qui se disputera samedi 16 mars. Bonjour l’aventure !

J’ai modifié mon programme de course en conséquence et j’ai aussi prévu d’alléger totalement le mois d’avril avec 5 semaines et demi sans compétition pour me permettre d’installer un premier cycle de repos avant de préparer fortement la transition vers les compétitions cyclistes.

Résultat

Après 2h18 de course, j’ai pris hier soir la 2e place du trail nocturne 30km de Sezanne(51).

Parcours très exigeant, très boueux, disputé en autosufisance et avec un parcours où l’orientation était aussi partie intégrante…surtout de nuit !
Détaché à 6 peu après la mi-course, je suis passé à la 2e place à la faveur d’une dernière portion de parcours où j’ai mieux trouvé mon chemin que les 3 coureurs qui ouvraient la course jusque là mais qui ont manqué l’entrée d’un sentier.
Un résultat très satisfaisant et une certaine aisance à laquelle je ne m’attendais pas sur ce qui était une grande première pour moi (ma lampe frontale a été inaugurée hier soir !).
Quelques jours de réflexion pour décider si je me lance samedi 16 mars sur…l’éco trail de Paris long de 80km avec arrivée au pieds de la tour Eiffel. Il faut que je pèse les contraintes, le défi physique et la distance à accomplir…
A la clé pour le finisher,2 points de qualif pour l’ultra trail du Mont Blanc 2015 et la qualif en poche pour la Courmayeur Champex Chamonix 2014.

Victoire

J’ai gagné ce matin le trail D2B Côte d’opale.

L’épreuve en ligne de 20km reliait Berck sur Mer au Touquet par les dunes, la plage et les trous d’eau en marée montante.
Je me suis détaché à la faveur d’une portion dunaire et d’une double ascension. Puis, l’écart s’est accru dans la partie en eau(glacées!) qui suivait pour au final l’emporter en 1h23′ avec 1 minute d’avance sur le deuxième(800 engagés).