Jour J- 101 !

Chaussures reçues: ce sera le modèle avec lequel je cours depuis des mois, pas question de pencher pour la nouvelle gamme qui sort dans 2 semaines. Ce sera aussi 2 pointures en +
Semelles nouvelles réceptionnées: plus d’amorti, moins de dynamisme sur l’avant du pieds, c’est aussi du sur mesure pour ma jambe gauche d’asthmatique.
Sans ses semelles, la répartition de ma force est de 58 sur le pieds droit, 42 à gauche. Avec elles, c’est du 50,5 – 49,5
Sac de couchage ok: il ne pèsera que 360g
Tenue en long reçue ( pantalon + veste); elle ne pèse que 150g
MARATHON DES SABLES JOUR J-101…zoooouuhhh

News

7 semaines d’entrainement (désormais plus que 6) me séparent d’une période de compétitions (3 en 4 semaines).
Ma prochaine course sera le marathon des plages(42km) dimanche 25 janvier entre Le Touquet et Berck sur Mer par delà les dunes et la plage (0% bitume)

Elle me va très bien cette période d’entrainement choisie sans compétition lorsque tu as derrière des objectifs qui suivent. Cela me réussit toujours bien et j’aime bien aménager au plus juste les charges et les thématiques d’entrainement.

Je vais consacrer les 15 jours qu’au vélo.

Un invité surprise pour mon trail !

Il s’est invité jeudi dans la maison. Il s’est d’abord intéressé à mon fiston avant de me caresser progressivement l’organisme à partir d’hier après-midi…
Non, il ne s’agit pas du Père Noël, de Tchoupi ou de la nouvelle Miss France, il s’agit de la gastro-entérite.
J’ai passé la soirée et une partie de la nuit dans un état lamentable à s’en évanouir: j’étais très occupé dans mes toilettes il faut dire…

Ce matin au réveil (après une nuit très réparatrice n’est-ce pas), n’ayant plus rien dans le ventre depuis hier matin, ça s’est calmé.
J’ai réussi à prendre un 1/3 de gâteau sports FENIOUX (couplé à 6 sachets de SMECTA depuis hier 18h c’est très bon je vous assure) et je me suis décidé à aller disputer le trail de Senlis(29km).
Je connaissais mon état physique: peu d’énergie en stock et une déshydratation résultante .

J’étais le cœur léger ( l’estomac aussi) pendant 20km où j’étais alors en 2e position en duo avec le leader. Nous nous sommes détachés à 5 après 5km et j’étais dans le coup voir même surpris du résultat intermédiaire car je suivais sans mal. Le ventre couinait mais bon je gérais. J’ai vite bu mes petites gourdes et mangé mes 3 tubes énergie FENIOUX, j’avais plus rien en stock.
Après 20 bornes et en l’espace d’1 km ça m’a lâché; plus de force.
J’ai laissé filer la tête et j’ai pris un petit rythme pour rentrer à l’arrivée.
Résultat, je termine 6e en 2h06.

Je suis très satisfait de mon résultat je vous assure ! Hier soir à 23h, en regardant la faïence de mes toilettes à 4 pattes, j’étais quasi sur d’être forfait aujourd’hui !
J’ai d’ailleurs fêté cette performance en m’arrêtant sur le chemin du retour afin de vider à nouveau l’estomac au coin d’un arbre.

Quelques jours de récupération et je débuterai un grand cycle d’entrainement sur 7 semaines avec pour validation le trail D2B dimanche 25 janvier.
C’est une épreuve 100% sable sur la plage et les dunes du coté du Touquet et Berck sur Mer.
C’est le 1er des 2 tests Marathon Des Sables (le 2e sera mi-février). J’hésite encore à faire le 21km (que j’ai gagné en 2013 avant de devoir abandonner l’an passée alors que j’étais en tète) ou le 42km.
Je penche actuellement plus pour le 42km afin d’enregistrer une valeur significative dans ma préparation MDS.
Cette épreuve sera de toute façon intégrée à la préparation et pas un objectif final ça s’est clair.
Courir à allure marathon, courir avec le sac, tester le matériel, anticiper les blessures et la montée en puissance jusque le jour J, gérer la récupération: jusque l’échéance Marocaine, les résultats ne s’apprécieront plus prioritairement à la lecture du classement.

Je suis à 116 jours de prendre le départ d’une des plus belles et difficile épreuve du Monde; il faut rêver les yeux ouverts…

Ma semaine

7 nouveaux jours passés avant le départ du marathon des Sables dans désormais 124 jours.
Après un bloc d’entrainement de 6 jours (de jeudi à mardi avec vélo et course à pieds), La semaine a ensuite été marquée par un refroidissement qui m’a d’abord pris la gorge puis le nez et les bronches.
Aujourd’hui, les sensations étaient clairement meilleures qu’elle ne l’ont été mercredi ou jeudi où j’ai du lever le pieds (c’était de toute façon prévu mais pas avec 38,5° de fièvre !).
3h00 de vélo ce matin avec un exercice de puissance/I3 sur un circuit de 20km/400m dénivelée que j’ai fait 4 fois. Ce circuit comporte 3 côtes, celles de Monceaux-Brinche-Fublaines (pour ceux qui habitent par chez moi) et j’y ai des habitudes de travail lorsque je cherche le couple rapport/intensité sur grand ou petit plateau. J’aime bien aussi travailler l’imagerie mentale dans 1 des 3 en transposant le geste vélo sur la foulée à pieds.
Pour la petite histoire, j’aurai du faire cette séance hier et faire repos aujourd’hui mais j’ai cassé mon câble de dérailleur arrière après 10′ hier donc je suis rentré direct et j’ai donc choisi d’inverser les 2 jours.

A part ça, j’ai entrepris un travail diététique visant à mieux alcaliniser mon alimentation. C’est un objectif. On en reparlera (sauf si j’ai craqué dans 2 jours !!).

La 3e des 5 épreuves de préparation au MDS est pour dimanche prochain: un trail de 29km sur un parcours juteux avec entre autre des montées sèches et des grandes portions de single track le tout dans la foret d’Ermenonville.
J’ai visionné 2 vidéos des précédentes éditions.

1000 runners seront au départ et j’y retrouverai 2 des 4 amis qui seront avec moi sur le marathon des sables et avec qui nous avons crées depuis peu LE TEAM KBLÉ.

La dernière semaine avant cette prochaine épreuve va être allégée et comportera 3 jours de récupération. Un bloc de 3 jours d’entrainement sera placé mardi-mercredi-jeudi. Dimanche prochain, j’espère être acteur du déroulement de l’épreuve, ressentir le fruit du travail de préparation et continuer à prendre des repères.

Ma semaine passée:

Dimanche 23: 1h30 course à pieds
Lundi 24: 3h00 vélo exercice
Mardi 25: 1h15 home trainer 6×5′ – 1h15 course à pieds le midi
Mercredi 26: repos –
Jeudi 27: 25′ course à pieds(stoppé car fiévreux) – 55′ home trainer 8×3′ (pour transpirer) – kiné
Vendredi 28: 3h15 vélo – kiné – piscine
Samedi 29: repos
Dimanche 30: 3h00 vélo exercice

La semaine à venir

Lundi: repos-kiné
Mardi: 2h20 vélo exercice – 1h20 course à pieds trail-kiné
Mercredi: 1h15 home trainer exercice-
Jeudi: 3h00 vélo exercice-kiné
Vendredi: repos-piscine
Samedi: repos
Dimanche: trail de Senlis(60) 29km

Résultat

Je prends la 5e place ce matin du trail des Brosses d’Épinal(88): 34km en 2h41′.

Parcours très physique: soit tu montes, soit tu descends soir tu tournes à gauche soit tu tournes à droites: pas 500m de ligne droite…
Très beau trail en fôret et rendue exigeant par les conditions météo très défavorables des derniers jours et du jour J(pluie).
Je suis très satisfait de cette échéance, j’étais physiquement comme je le pensais et techniquement au niveau du top 5.
Le niveau sportif de l’épreuve était intéressant ce qui a permis d’effectuer un très bon travail ( l’épreuve était support du championnat régional de Lorraine de trail).

Prochaine étape dans la préparation MDS: le trail de Senlis(60) dans 3 semaines, sur 29km.

+ de photos à suivre

Le trail des Brosses Épinal

Direction les Vosges dimanche pour ma 2e des 5 étapes de préparation avant le marathon des sables.
C’est un des plus importants trails des Vosges, sur une distance assez longue puisque 35 kilomètres.
Le parcours est essentiellement dans les fôrets de Sapins, il présente un dénivelée de 1200 mètres mais avec beaucoup de changements de terrain et de pentes.
Le plateau sportif est annoncé important avec 10 favoris de niveau national: du lourd si j’en crois les palmarès de chacun. Je ne suis pas annoncé dedans par l’organisation, ça m’enlève de la pression au moins !

J’objective d’effectuer un test à l’appui de ses dernières semaines d’entrainement. L’objectif est aussi de prendre des repères physiques, des indices sur moi même et d’effectuer des efforts de course.

Training camp dans les Vosges

J’avais choisi cette semaine pour faire un bon bloc d’entrainement dans la suite du trail de la côte d’Albâtre.
C’est dans les Vosges que j’ai pu enchaîné les heures avec en + une météo favorable.


Au programme, Des sorties vélo de 3h00 à 4h00 chaque jour (départ 6h15) avec les sensations qui sont de mieux en mieux. J’ai aussi profité de randonnées en montagne.

Demain, je mets les chaussures de trail pour un entrainement de 30km. Cette séance doit me permettre de travailler les fondamentaux, de bosser les appuis et transposer physiquement les heures de selle.

Encore quelques jours et je vais me tourner vers la décharge, la préparation et l’affûtage. 3 autres sorties à pieds sont prévus d’ici le 10 novembre.

Dans 2 semaines, dimanche 16 novembre, je serai sur le trail des Brosses Épinal(88) long de 35km avec 1300m de dénivelé. Le parcours est annoncé physique sans être trop technique je pense car il n’est quasi que dans des forêts.
Le niveau sportif devrait être très bon puisque l’événement sert de support au championnat trail de la région Lorraine.

Victoire !

Yes ! J’ai remporté ce matin le trail de la côte d’Albâtre, tout proche de Dieppe(76).

Long de 23km et avec 350 coureurs au départ, le parcours était rendu difficile par l’état des chemins et par un fort vent de mer.

Il y avait aussi 3 escaliers à monter/descendre de 231 marches chaque fois…!

C’est parti vite, je suis resté en retrait durant les 5 premiers kilomètres (dont 2km sur la plage même). J’ai même un peu décroché dans une descente en escaliers où je n’étais pas très à l’aise.

Au km 8, j’ai refais mon retard sur la tête de course avant de forcer l’allure sans trop réfléchir sur une longue montée étroite. Au sommet, on s’est retrouvé sur un plateau balayé par le vent et j’ai maintenu le rythme. Il a fallu composé avec les concurrents du parcours de 12km qui se sont retrouvés aussi sur le chemin ce qui a nécessité de ne pas pouvoir toujours choisir la bonne trajectoire.

Du km 10 au km 17, j’ai couru entre 3’37 et 3’45 au kilomètre ce qui a permis de creuser l’écart sur mes adversaires.
De 1’34 au km 18, je suis arrivé le premiers sur la ligne d’arrivée avec ‘ d’avance.

Je vais escalader des cols (à vélo !) cette semaine.
Prochaine épreuve à pieds: le trail des brosses de 35km à Épinal dans 3 semaines.

Trail de la côte d’Albatre (76) 23km

Je sors d’une période de régénération physique de 4 semaines où j’en ai profité pour faire souffler l’organisme et la musculature.
J’en avais besoin après la TDS et surtout après avoir prolongé la pression pour 2 autres épreuves en septembre.

Depuis le 25 septembre, j’ai peu sorti le vélo mais j’ai fait du home trainer quasi chaque jour avant de tout stopper totalement 5 jours. A pieds, je n’ai pas couru durant 3 semaines.

Physiquement, cela a permis décompresser mais cette meme période fut très intense personnellement et plus particulièrement au niveau professionnel.

J’ai repris mardi le chemin de l’entrainement avec 3 jours de bi quotidiens et une sortie vélo de 3h ce matin.

Dimanche, je choisis de mettre un dossard sur un trail de 23km au bord de mer: le trail de la cote d’Albatre. 700 coureurs seront au départ.
L’objectif est de reprendre des repères et trouver des sensations: le résultat sera annexe.

Je considère l’échéance comme le 1er départ avant un 2e passage dans les Vosges le 15 novembre sur un trail de 35km.